[Révolution tunisienne] À l’heure des résultats du concours de la CPG

Renforcement des barrages de fils de barbelés autour du siège de la CPG à Tunis

Les forces de l’ordre ont procédé, samedi 7 avril 2012, au renforcement de la protection autour du siège de la Compagnie des Phosphates de Gafsa à Tunis en y ajoutant de nouveaux fils de barbelés en guise de protection, ont constaté des sources de TunisieNumerique.

Ces mesures sécuritaires exceptionnelles sont prises rappelle-t-on, en prélude de la proclamation, ce samedi, des résultats du concours de la CPG.

Ces jours-ci, dans les villes du bassin minier, toutes les pendules sont réglées à l’heure des résultats. Bien que le nombre des admis soit déjà annoncé, les critères de sélection soient fixés en concertation avec les représentants de la société civile et que l’annonce des résultats soit progressive, ville par ville, tout le monde s’attend au pire, a écrit le journal La Presse dans son édition de ce samedi 7 avril 2012.

Ce qui est à craindre au niveau de la région de Gafsa ce sont les affrontements tribaux [sic] comparables à ceux qui ont secoué la ville de Métlaoui l’été dernier, ajoute la même source. La transparence de l’épreuve semble insatisfaisante pour faire accepter le résultat. « Tous les jeunes et moins jeunes veulent travailler à la CPG. Et ils sont conscients que la Compagnie ne peut recruter tout le monde. Mais personne n’acceptera l’échec dans ce concours, bien aménagé », explique un chômeur de la ville de Métlaoui. C’est le moment ou jamais pour la majorité des demandeurs d’emploi.

Des files ont été observées devant les distributeurs en gros de produits alimentaires, depuis quelques jours. Tout le monde tente de constituer des provisions pour les prochains jours qui s’annoncent difficiles. Pis, on parle de l’acquisition de quelques pièces d’armes, venues de la frontière ouest du pays.

Parallèlement, on constate une mobilisation « inhabituelle » des forces de l’ordre, indique un habitant de M’dhila, dont la proclamation des résultats sont prévus aujourd’hui.

Publié par des ennemis de la révolution (TunisieNumerique.com, 7 avril 2012)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , , . Bookmark the permalink.