Expulsion du squat Elba à Varsovie

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1306834526.jpg

EXPULSION ILLÉGALE DU CENTRE SOCIAL ELBA À VARSOVIE ET VIOLENCES POLICIÈRES

Le 16 mars le centre culturel squatté « Elba » rue Elblaska 9/11 à Varsovie a été illégalement expulsé par la société de sécurité précipita « Skrzecz » engagée par le propriétaire du site, une société finlandaise, « Stora Enso ».
 Plusieurs personnes ont été attaquées et forcées à sortir des bâtiments.

La sécurité a détruit l’intérieur de la maison, détruisant les biens des habitants et a jeté le reste dehors. Les habitants y ont aussi perdu de l’argent.

Cette invasion illégale a été soutenue activement par un groupe de policiers, qui a empêché les gens de se défendre contre cette agression. Les policiers ne sont pas intervenus contre de nombreux cas de violations commises par le personnel de sécurité comme ils auraient dû le faire. Aucun des représentants de la société, gardes de sécurité ou de policiers, n’a pu montrer d’ordre d’expulsion. À notre demande, il a été répondu que « tous les documents sont restés dans le bureau ». De plus les policiers ont refusé de donner une raison à cette intervention. Leur action était illégale.

Un résumé d’une personne qui était sur place :

 »Vers 10.30, des agents de sécurité employés par la société propriétaire des locaux ont cassé le cadenas du portail et y ont mis le leur puis la police est arrivée.
Les habitant du squat ont subi un contrôle d’identité, seuls 8 policiers étaient alors sur place, ne pensant pas subir de résistance.
Plusieurs personnes ont réussis à se réfugier sur le toit et d’autre venus nous aider ont réussi à rentrer.
Les CRS sont arrivés pour déloger les gens bloquant le portail contre l’expulsion, voyant une résistance, ils ont gazé tout le monde.
Comme les camarades essayaient de rentrer pour aider ceux restés à l’intérieur, d’autres policiers sont arrivés en renfort.
Pendant se temps-là, la sécurité était à l’intérieur de la maison détruisant tout et sortant tous les biens des squatteurs. »

Un groupe de plusieurs dizaines de personnes est venu soutenir en manifestant pacifiquement contre cette expulsion illégale.

N’ayant pas eu le temps d’être déclarée, la police a auto-déclaré la manifestation légale ce qui enfreint un texte de loi.

Les services de police ont utilisé la violence : Les manifestants ont été expulsés, frappés avec des matraques et aux coups de poing. Sans l’avertissement requis par la police, du gaz lacrymogène a été utilisé à plusieurs reprises par les forces de l’ordre. (L’utilisation de gaz lacrymo n’est pas courant en Pologne).

Un protestant a été “tazée”, un autre a dû être hospitalisé.

Face à l’émeute, la police a ensuite utilisé des canons à eau.

Les mesures étant insuffisantes face à la pression des manifestants, la police a appelé les manifestants à se disperser.

Ces derniers ont commencé un sitting, entourés par un cordon de policiers qui donnait des coups de poing, de matraques et a recommencé à gazer. 
Les responsables de la société propriétaire des bâtiments étaient au courant des activités d’Elba mais l’expulsion a été une surprise complète pour les résidents.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1332111637.png

De la part des gestionnaires, il n’y a eu aucune tentative de négociation avec le collectif du centre social, personne n’a été informé de plans à la propriété.

Les bâtiments n’étant pas utilisés par le propriétaire, dans ce cas, l’expulsion sans une décision du tribunal est illégale, et toutes interventions de l’administrateur doivent être faites avec le consentement de la municipalité, ou d’une ordonnance du tribunal.

Une situation similaire avait eu lieu à Wroclaw en 1998, la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg avait alors déclaré que l’intervention de la police avait été illégale et qu’il y avait eu violation de la Convention pour la protection des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales. 
La police a enfreint la loi, protégeant les intérêts d’une société privée.

Cela démontre une action consciente contre les habitants, et fait partie de l’attitude inhumaine des autorités envers les citoyens et les habitants de Varsovie, une attitude basée sur la logique du profit au mépris total des Droits Humains fondamentaux.

Le squat « Elba » était un lieu très important dans la vie culturelle du quartier Zoliborz et de Varsovie. Depuis de nombreuses années, il a été géré sans subvention. Il y avait des concerts, expositions, spectacles, débats, projections de films, des festivals et des ateliers. Chaque semaine, des repas étaient préparés au squat pour les sans-abri. Toutes les initiatives ont été mises en œuvre sans subvention de l’État.

La destruction complète et définitive du centre culturel Elba serait une grande perte pour la culture de la capitale. Il est le seul endroit indépendant à Varsovie et sa valeur est inestimable sur le plan culturel.

Trois personnes ont été arrêtées et détenues injustement. Elles ont été chargées pour avoir frappé et envoyé à terre une policière (ce qui est évidement faux) et ont été libérées sontus contrôle judiciaire.


Nous vous invitons à une conférence de presse sur les événements et l’avenir du squat Elba le dimanche 18 mars, à 13h00 au squat rue Elbląska 9/11.

Mise à jour 20h00 : Les manifestants dans un moment d’inattention de la police ont ré-occupé le bâtiment et le toit.
Mise à jour 20h30 : Le nouveau propriétaire du site a annoncé qu’il permet aux résidents de récupérer leurs affaires et leur a donné une semaine de délai.
Les policiers ont quitté les lieux hier soir vers 21h00.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1332111856.jpg

Actuellement les bâtiments sont surveillés par les manifestants qui siègent sur le toit.

Luttons contre toutes les expulsions et soutenons nos camarades.

ELBA ZOSTAJE !!!! (Elba reste !)

Merci de monter des actions de soutien :

Ambassade de Pologne à Paris :
1, rue de Talleyrand – 75007 Paris
tel.: 01 43 17 34 22
Fax : 01 43 17 34 34
Consulat de Pologne à Strasbourg :
101 rte Schirmeck, 67000 STRASBOURG
03 88 30 17 51

Consulat de Pologne à Lille :
45 bd Carnot, 59800 LILLE
03 20 14 41 80

Consulat de Pologne à Lyon :
79 r Crillon, 69006 LYON
04 78 93 14 85
fax : 04 37 51 12 36

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme, Luttes du logement and tagged , , . Bookmark the permalink.