[Terminator] Premiers tests du drone Skynet

The X-47B Drone Plane Can Carry 4,500 Pounds Of Weapons And Operate All On Its Own

The X-47B drone took its first recorded flight in September and the Navy announced it will be able to refuel itself by 2014.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1327922527.png

The move will allow the X-47B to remain in flight well beyond 3,000 nautical miles, a long time, 10 times the ability of a traditional manned fighter. And it will be doing it with no one at the controls.

Not only will there be no pilot in the cockpit, thee won’t be one anywhere.

The drone will be programmed to fly autonomously and W.J. Hennigan at The Los Angeles Times points out this ability may be the first in a  whole new era of military action conducted by independently operating machines.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1327922692.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1327922724.jpg

The Robot Wars

These robot weapons will have a human programmed flight plan and the ability to be overridden, but they’re already raising some concerns.

Hennigan talked to computer scientist and robotics pro Noel Sharkey who makes a good point. « Lethal actions should have a clear chain of accountability, » Sharkey says. « This is difficult with a robot weapon. The robot cannot be held accountable. So is it the commander who used it? The politician who authorized it? The military’s acquisition process? The manufacturer, for faulty equipment? »

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1327922849.jpg

Sharkey sees this as such a big deal he compares it to the development of gas warfare in World War I and the advent of nuclear weapons during World War II.

Good questions. After all, the X-47B will be doing its own thing for indefinite periods of time. Hennigan points out that while flying, the drone will also conclude what type of weapons it’s carrying, decide if it’s under a possible threat, when it needs to be refueled, and where to find an aerial tanker.

The UAV will even perform the Navy’s most difficult maneuver and land on the deck of an aircraft carrier.

As Northrop Grumman’s X-47B program manager, Carl Johnson says, « [The X-47B] will do its own math. »

Leur presse (Robert Johnson, Business Insider, 26 janvier 2012)

This entry was posted in Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , . Bookmark the permalink.

1 Response to [Terminator] Premiers tests du drone Skynet

  1. konaba says:

    Traduction par un ami :

    L’Avion Drone X-47B Peut Porter 4,500 livres d’Armes Et Opérer Tout Tout seul

    Le drone X-47B a pris son premier vol enregistré en septembre et la Marine a annoncé qu’il pourra se ravitailler en combustible avant 2014.

    Le mouvement permettra au X-47B de rester dans le vol bien au-delà de 3,000 miles nautiques, longtemps, 10 fois la capacité d’un avion de chasse équipé traditionnel. Et il le fera sans personne aux contrôles.

    Non seulement il n’y aura aucun pilote dans la cabine, mais il n’y aura personne nul part.

    Le drone sera programmé pour voler de façon autonome et W.J. Hennigan à Los Angeles Times indique que cette capacité est sans doute une première dans une nouvelle ère d’action militaire conduite en opérant indépendamment des machines.

    Les Guerres de Robot

    Ces armes /robot auront un plan de vol programmé humain et la capacité de l’ignoré, mais ils soulèvent déjà quelques problèmes.

    Hennigan a parlé à l’informaticien et la robotique pro Noel Sharkey qui fait le point. « Des actions mortelles devraient avoir une chaîne claire de responsabilité, » dit Sharkey. « Ceci est difficile avec une arme type robot. Le robot ne peut pas être tenu pour responsable. Donc est-ce que c’est le commandant qui l’a utilisé ? Le politicien qui l’a autorisé ? Le processus d’acquisition de l’armée ? Le fabricant, pour équipement défectueux ? »

    Sharkey voit de ca comme une si affaire importante et le compare au développement de la guerre au gaz dans la Première guerre mondiale et l’apparition d’armes nucléaires pendant la Deuxième Guerre mondiale.

    Bonnes questions. Après tout, le X-47B fera son truc pendant les périodes indéfinies de temps. Hennigan indique qu’en pilotant, le drone saura aussi quel type d’armes il porte, décidera s’il est sous une menace possible, quand il doit être ravitaillé en combustible et où trouver un navire-citerne aérien.

    L’UAV exécutera même la manoeuvre la plus difficile de la Marine et atterrira sur le pont d’un porte-avions.

    Comme le directeur de programme X-47B de Northrop Grumman, Carl Johnson dit, « [le X-47B] fera ses propres maths. »

Comments are closed.