Appel procès No Border 8/09

Le 2 juillet dernier, des militants No Border décidaient d’une action symbolique contre le centre de rétention de Coquelles ! Ce complexe regroupant CRA, commissariat de la PAF et annexe du TGI de Boulogne fut bloqué pendant environ 1h30 avant que les militants soient délogés de manière peu amicale.

Lors de cette intervention policière, deux militantes ont été arrêtées. Il s’agissait de L. et L., à qui les autorités ont ajouté à leur convocation du 12 juillet dernier des charges de refus de prise d’empreintes digitales et de photographie. Ces nouvelles charges à leurs dossiers ne respectant pas le temps légal de préparation à la défense ont été reportées à la demande de leur avocat, à une date ultérieure, le [jeudi] 8 septembre prochain !

Pour rappel, lors du procès du 12 juillet dernier, les deux même militantes ainsi qu’un de leur camarade ont été relaxés pour des cas de violences volontaires et occupation illégale et déclarés coupables mais sans peine pour le cas similaire de refus de prises d’empreintes.

Lutter pour la liberté de circulation, c’est aussi lutter contre le système qui cherche, fiche et traque les populations avec ou sans papiers.

RDV au TGI de Boulogne-sur-Mer, le 8 septembre 2011 à 13h30.

Legal Team Calais (Contact) – 30 août 2011.

This entry was posted in Les révoltes des migrants, Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , , . Bookmark the permalink.