Retour critique et politique sur le grand mouvement universitaire strasbourgeois du printemps 2009

La succession des mouvements sociaux universitaires et « étudiants » – « lycéens », du CPE en 2006 jusqu’à l’automne 2011 ont permis à une large frange de la jeunesse à des prises de conscience politiques, par la pratique collective et l’auto-organisation. Voici une ébauche de texte critique sur ce printemps strasbourgeois riche en agitation, culminant avec le contre-sommet anti-OTAN.

Quelques enragés sibériens, 21 juin 2011.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1308684738.png

This entry was posted in Éducation, La liberté est le crime qui contient tous les crimes and tagged , , . Bookmark the permalink.