[Opération Piñata] Les flics ont perquisitionné et parfois expulsé au moins 17 centres sociaux squattés et arrêté au moins 28 personnes à Barcelone, Madrid, Valence et Grenade

Espagne : vague de perquises et d’expulsions pendant l’opération Piñata. Au moins 28 arrestations !

Le matin du lundi 30 mars 2015, l’État espagnol a lancé l’opération Piñata (faisant suite à l’opération Pandora de décembre dernier – https://fr.squat.net/tag/operation-pandora/) : les flics ont perquisitionné et parfois expulsé au moins 17 centres sociaux squattés et arrêté au moins 28 personnes à Barcelone, Madrid, Valencia et Grenade.
La majorité de ces perquisitions et expulsions ont été effectuées sans aucun ordre faisant suite à une décision de justice. L’ordre provenait du juge d’instruction numéro 6 de l’Audiencia Nacional. Les personnes arrêtées font toutes partie du mouvement anarchiste et sont accusées d’appartenir à une « organisation criminelle ». On est complètement dans la continuité de la répression anti-anarchiste menée avec l’opération Pandora.

Parmi les squats perquisitionnés, le 13-14 [http://la13-14.squat.net/], à Madrid, qui a déjà rédigé un article relatant l’intervention policière entre leurs murs (en espagnol : http://la13-14.squat.net/ante-los-hechos-de-la-operacion-pinata).

Le centre social (ré)occupé La Quimera [http://www.csroaquimera.org/], dans le quartier Lavapiés, à Madrid, a été expulsé. Les flics sont entrés dans le squat à 6h30 et n’ont justifié l’expulsion par aucune décision de « justice » [http://www.csroaquimera.org/comunicado-del-csroa-la-quimera-de-lavapies/].

Toujours à Madrid, le local anarchiste Magdalena [http://www.localanarquistamagdalena.org/] et la Enredadera de Tetuán [http://laenredaderadetetuan.blogspot.com.es/] ont été perquisitionnés.

À Grenade, le CSOA La Redonda [http://www.csoalaredonda.org/] a écrit un communiqué racontant les événements depuis chez eux [http://www.csoalaredonda.org/2015/03/ola-represiva/].

Le soir-même, des rassemblements et manifs de solidarité ont eu lieu à Madrid, Grenade et Barcelone [http://barcelona.indymedia.org/newswire/display/495243/index.php].

Sur Squat!net, des infos sur l’opération Piñata sont également disponibles en espagnol, en catalan, en allemand et en anglais :
https://es.squat.net/2015/03/30/estado-espanol-zarpazo-represivo-al-menos-26-detenciones-desalojan-el-csoa-la-quimera/
https://ca.squat.net/2015/03/30/la-policia-espanyola-dete-27-persones-en-una-operacio-contra-col%C2%B7lectius-anarquistes/
https://de.squat.net/2015/03/31/barcelona-granada-madrid-palencia-hausdurchsuchungen/
https://en.squat.net/2015/03/30/barcelonagranadamadridpalencia-police-pinata-raids/

Plus d’infos prochainement.
SOLIDARITÉ !

Squat!net, 31 mars 2015

This entry was posted in España en el corazón and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.