[Vient de paraître] Les Illusions renouvelables

Bonjour,

La transformation et les ravages des territoires imposés par le tourisme, le sport et les divertissements, mais aussi par les infrastructures autoroutières, aéroportuaires et ferroviaires ou par les politiques énergétiques etc. sont entièrement liés à la marchandisation de la société.

Dans une société qui dépend totalement de la production d’énergie, ceux qui produisent l’énergie détiennent aussi le pouvoir.

« L’histoire de l’énergie s’inscrit dans celle de l’économie mondiale et, par conséquent, appartient à la sphère idéologique des mythes et des croyances soutenant les structures de domination qui tenaillent le monde. »

http://juralib.noblogs.org/files/2015/03/213.jpg

Vous trouverez ci-dessous l’annonce  de parution de l’ouvrage de José Ardillo Les Illusions renouvelables auquel j’ai participé à la traduction et dont je vous conseille vivement la lecture.

Merci de faire suivre,

Henri Mora – mailing, 18 mars 2015

Parution le 19 mars 2015

Les Illusions renouvelables
Énergie et pouvoir : une histoire
José Ardillo
Traduit de l’espagnol par Pierre Molines, Nicolas Clément et Henri Mora

L’échappée | Collection Pour en finir avec
304 p. | 14 x 20,5 cm | isbn 978-29158309-2-7 | 16 euros

Grandes lignes
Analyse critique, riche et documentée, de l’histoire récente de l’exploitation énergétique, abordée dans son rapport au pouvoir.

Argumentaire
Hors du Léviathan industriel, point de salut. Cette vérité révélée doit se graver dans nos esprits indisciplinés. Il faut toujours plus d’énergie pour continuer à nous soumettre. Il faut extraire des entrailles de la Terre jusqu’aux derniers combustibles. Et ce, au plus vite. Il faut renouveler l’illusion que tout doit changer pour que tout continue de la même façon : faire que le monde entier s’agite pour que notre pauvre quotidien reste le même. Nous nous sommes égarés en chemin à force d’être éblouis. Et un jour nous exploiterons l’énergie des volcans, la puissance des mers et des étoiles. C’est le grand défi du XXIe siècle : enrôler toutes les forces, y compris armées, pour que nous continuions à utiliser notre grille-pain.

Analyse très riche et documentée de l’histoire récente de l’exploitation énergétique, abordée dans son rapport au pouvoir, ce livre développe une critique implacable du modèle énergétique et social actuel, y compris de certaines illusions écologistes sur les énergies renouvelables.

L’auteur
José Ardillo (pseudonyme de José Antonio García), ancien éditeur et rédacteur, en Espagne, de la publication Los Amigos de Ludd [Les Amis de Ludd] écrit des romans et des essais, et collabore à des publications libertaires.

This entry was posted in General and tagged , , . Bookmark the permalink.