[Genève] « ACAB / Pour Rémi »

Genève
Le consulat de France maculé de peinture rouge sang

Des slogans peints sur la façade du bâtiment, à deux pas de la Mairie de Genève, renvoient à l’affaire du barrage controversé de Sivens.

http://juralib.noblogs.org/files/2014/11/026.jpg

Le consulat de France à Genève a été victime de déprédations dans la nuit. Un tag «Pour Rémi» fait référence à l’affaire qui déchire la France autour du barrage de Sivens dans le Tarn, entre Albi et Toulouse. Il y a un mois, un opposant à cette retenue d’eau destinée à l’agriculture, Rémi Fraisse, a été tué par une grenade offensive. L’accident qui avait suscité un vif émoi en France a débouché sur l’interdiction de cet engin par les gendarmes.

Il était 2h30 ce jeudi matin quand la police genevoise a été alertée. Arrivés sur place, rue Imbert-Galloix, derrière le parc des Bastions, les gendarmes n’ont pu que constater les dégâts. Une enquête est ouverte. Les caméras de surveillance du bâtiment livreront peut-être quelques indices sur l’origine du ou des manifestants. L’acronyme ACAB a aussi été découvert peint en rouge sang. À l’arrivée des reporters de la Tribune, il avait déjà été effacé par la Voirie cantonale. ACAB signifie ordinairement «All cops are bastards» (tous les flics sont des salauds).

http://juralib.noblogs.org/files/2014/11/039.jpg

Publié par des larbins de la maison Poulaga (TDG.ch, 21 novembre 2014)

This entry was posted in La police travaille, Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , , , . Bookmark the permalink.