[Paris 17e] Vive le van, Vive le van, Vive le vandalisme

Paris : une église dégradée dans le XVIIe arrondissement

Un homme a cassé des chandeliers, une statue, ouvert le baptistère et endommagé l’autel d’une église parisienne.

http://juralib.noblogs.org/files/2014/01/035.jpg

L’église Sainte-Odile, à Paris, a subi des dégradations. Samedi en milieu de journée, « un homme a cassé des chandeliers, une statue, ouvert le baptistère et endommagé l’autel » de cette église située dans le XVIIe arrondissement, dans le nord-ouest de la capitale, a déclaré le diocèse de Paris.

Des paroissiens l’ont surpris pendant la profanation et l’ont pris en chasse mais l’homme a réussi à s’enfuir. L’adjoint au maire de l’arrondissement chargé de la sécurité, Geoffroy Boulard, qui s’est rendu sur place, a expliqué qu’un homme avait auparavant assisté à une messe et s’était fait remarquer en « s’esclaffant en pleine célébration ». L’élu a fait le lien avec les dégradations.

Le curé a porté plainte dimanche matin et une enquête a été ouverte. « La police a interpellé un suspect et doit le confronter aux témoins », a d’abord affirmé Boulard. Mais, selon une source judiciaire, il n’y a en fait eu que des vérifications sur une personne qui a finalement été mise hors de cause.

Leur presse (RTL.fr avec l’Agence Faut Payer, 5 janvier 2014)

 

http://juralib.noblogs.org/files/2014/01/052.jpg(…) Le midi du 4 janvier, un homme seul et « déterminé » est entré dans l’église Sainte-Odile et, malgré la présence de deux fidèles essayant de le faire fuir, a « cassé les six candélabres et le cierge pascal, tapé contre le tabernacle, répandu l’eau du baptistère et projeté au sol une statue », selon le P. Malcor qui souligne que l’homme s’est « clairement attaqué à des symboles chrétiens du baptême et de l’Eucharistie ». (…)

Leur presse (Calire Lesegretain avec Claire Le Moine, La-Croix.com, 9 janvier 2014)

 

(…) En s’introduisant dans cette imposante église du 17° arrondissement de Paris dont la première pierre fut posée en 1935, un homme s’est attaqué à l’un des autels. Il l’a frappé, a cassé six candélabres et brisé une statue de Sainte Thérèse de l’enfant Jésus. Il a également ouvert le Baptistère et renversé l’eau qui sert aux baptêmes. Il n’a toutefois pas approché des tabernacles (lieu le plus sacré d’une église catholique où sont conservées, sous clé, les hosties consacrées»). (…)

Leur presse (Jean-Marie Guénois, LeFigaro.fr, 5 janvier 2014)

 

Dégradations à l’église Sainte-Odile : un suspect déféré

Son acte avait indigné la communauté catholique de la capitale. Mardi soir, un homme soupçonné d’avoir commis des dégradations à l’église Sainte-Odile (XVIIe arrondissement) a été déféré devant la justice après avoir été interpellé lundi.

http://juralib.noblogs.org/files/2014/01/045.jpg

Avenue Stéphane-Mallarmé (XVIIe), samedi. Un inconnu avait cassé des chandeliers, une statue et endommagé l’autel de l’église Sainte-Odile.

Les enquêteurs sont parvenus à identifier ce suspect « habitué à commettre des dégradations » grâce à « un travail scientifique et technique », ont-ils précisé.

Selon Metronews, l’homme serait un SDF d’origine roumaine, âgé de 29 ans. Ce sont ses empreintes qui l’auraient trahi. Interpellé lundi, il aurait reconnu les faits et aurait déclaré aux policiers avoir entendu des voix.

« C’est un grand soulagement pour nous de savoir que l’auteur présumé de ces faits scandaleux et choquants a été remis aux mains de la police », a commenté la mairie du XVIIe.

Samedi, le suspect avait cassé des chandeliers, une statue, et endommagé l’autel de l’église avant que des paroissiens ne le surprennent. Pris en chasse, il avait réussi à fuir.

Leur presse (LeParisien.fr avec l’Agence Faut Prier, 8 janvier 2014)

This entry was posted in Archives de l'athéisme and tagged , . Bookmark the permalink.