[Révolution égyptienne] « NoMorsi : DONE ! NoMilitary : COMING ! »

ÉGYPTE – MORSI, L’HOMME DES GÉNÉRAUX, CHASSÉ PAR LES GÉNÉRAUX… – INFORMATION CHRONIQUE – C’est un peu le comble. Mohamed Morsi, l’homme qui a salué le général Tantawi. L’homme qui a négocié avec le régime d’Hosni Moubarak en refusant d’appeler à manifester contre ce dernier. L’homme qui a donné à l’armée et au général el-Sisi la constitution de 2013 qui a renforcé leurs pouvoirs, cet homme, Mohamed Morsi, est aujourd’hui tombé dans le propre piège qu’il s’est tendu lui même. À force de vouloir des postes, les Frères Musulmans en sont venus à collaborer avec le scorpion, cette armée égyptienne au pouvoir depuis les années 1950′, et qui ne partage ce pouvoir qu’à ses conditions… Mohamed Morsi se dit victime d’un complot : mais c’est lui qui a collaboré avec l’armée ! Il s’en plaint à la dernière minute ? Alors pourquoi avoir autant soutenu le régime ?

http://juralib.noblogs.org/files/2013/07/061.png

À NOTER : Une leçon pour le reste du monde arabo-islamique : il n’y a aujourd’hui, en Égypte, pas non plus de révolution, comme il n’y en a pas eu en Tunisie, ni même en Égypte le 11 février 2011, ni au Yémen. La Chronique ne reconnaît que deux révolutions : en Syrie et en Libye. Une révolution devant être l’extermination, et je pèse le mot, de l’ancien régime. Tant qu’il tient ou qu’il survit, d’une manière ou d’une autre, il n’y a pas de chute du régime. La Chronique n’a cessé de le rappeler et profite de cet instant pour le rappeler à nouveau…

 

ÉGYPTE – URGENT – LE PLUS PUISSANT ET INFLUENT PARTI SALAFI D’ÉGYPTE, AL NOUR, A PARTICIPÉ AU PLAN DU GÉNÉRAL SISI POUR MENER À LA CHUTE DES FRÈRES MUSULMANS – INFORMATION CHRONIQUE – C’est la nouvelle de ce soir, avec la chute de Mohamed Morsi. Déjà engagé contre Mohamed Morsi depuis plusieurs mois, après que celui-ci ai trahi ses alliés d’al Nour en janvier 2013, et bien al Nour a pris « sa revanche » ce 3 juillet. En effet, le porte-parole du parti a annoncé il y a quelques minutes que la puissante formation salafi a collaboré avec les différentes forces ayant travaillé avec le général el-Sisi. De même, le parti salafi Watan, récemment créé, a annoncé qu’il soutenait le plan de route de l’armée s’il était « clairement appliqué comme annoncé ».

 

ÉGYPTE – LES ARRESTATIONS D’OPPOSANTS ET JOURNALISTES EN CE MOMENT / NOUVEAU MOT D’ORDRE CHEZ LES JEUNES « NoMorsi : DONE ! NoMilitary : COMING ! » – INFORMATION CHRONIQUE – Plus de 200 personnes ont été arrêtées en 45 minutes en Égypte, principalement des personnées liées aux Frères Musulmans et à plusieurs organisations de la salafiyya. La Chronique dénonce ces arrestations et exige avec des dizaines d’organisations la réouverture de toutes les chaines égyptiennes liées aux Frères Musulmans et aux forces de la Salafiyya. IMPORTANT : si les gens exultent de la fin, de facto, du pouvoir de Morsi, ils ne s’attendaient pas à une telle pression de l’armée. Désormais, un nouveau mot d’ordre circule : Morsi est tombé ! Au tour de Sisi pour que le pouvoir aille aux Égyptiens, et non plus ni à l’armée, ni à ses pantins, dont Morsi en fit parti avant d’être jeté comme une chaussette…

 

ÉGYPTE – LE MAÎTRE ET SA NOUVELLE CRÉATURE – INFORMATION CHRONIQUE – Après avoir manipulé les élections de juin 2012, pour avoir à terme deux candidats qui les auraient servi (Ahmed Chafiq et Mohamed Morsi), les généraux avaient finalement accueilli Morsi, qui, en retour, ne contesta jamais leur régime et y prit même part : lorsqu’en janvier 2013, le delta du Nil se révolta, l’armée et la police mirent fin dans le sang aux manifestations de Suez et Port-Saïd, sur ordre et collaboration de Mohamed Morsi. Mais l’effondrement de la popularité de leur marionnette a forcé l’armée à jouer un jeu nouveau : ils ont finalement abandonné Mohamed Morsi et ont tourné leur regard vers de nouvelles figurines pour jouer : Mohamed elBaradeï, pourtant un ancien engagé anti-armée… Habituez-vous aussi au visage d’Adly Mansour, désormais 6e président de la république égyptienne.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/07/073.png

 

ÉGYPTE – URGENT – SUIVI CHRONIQUE INÉDIT – LES FRÈRES MUSULMANS DÉPITÉS À NASR CITY… / L’IMAM DE LA MOSQUÉE AL-AZHAR ET LE CHEF DES COPTES ORTHODOXES S’EXPRIMENT EN SOUTIEN À LA DÉCISION DU GÉNÉRAL EL-SISI ET DE MOHAMED ELBARADEI – INFORMATIONS CHRONIQUE – Les deux grandes figures religieuses d’Egypte s’expriment désormais, pour donner une image « correcte » à la décision de l’armée. Mais surtout, et chose incroyable, pas une seule violence, pas un slogan enragé repris par une foule folle, à Nasr City. Certains regardent de manière totalement perdue des coins de rue, le regard paumé. Il semble que les Frères soient totalement pris au dépourvu tandis que le Parti de la Justice et de la Liberté (Frères Musulmans) a dénoncé ces décisions mais sans appeler à une résistance…

 

ÉGYPTE – URGENT – SUIVI INÉDIT CHRONIQUE – MOHAMED MORSI DÉCHU / LA CONSTITUTION SUSPENDUE / LES CHAÎNES TÉLÉVISUELLES DES FRÈRES MUSULMANS BROUILLÉES / ÉLECTIONS DANS LES TROIS MOIS – INFORMATIONS CHRONIQUE – La Chronique se mobilise quelque peu ce soir : Mohamed Morsi n’est plus président depuis désormais une dizaine de minutes. L’armée, qui dirige le pays depuis les années 1950, y compris lorsque Morsi était arrivé en président sans pouvoirs, est désormais à nouveau totalement maîtresse du pays. Des élections générales auront lieu dans les trois mois à venir. Présidentielle et législatives. IMPORTANT : la plupart des chaînes télévisuelles des Frères Musulmans sont actuellement brouillées, au moment même de la fin de l’allocution du général el-Sisi.

 

(…) ÉGYPTE – SUIVI CHRONIQUE – LES MILITAIRES DÉPLOYÉS UN PEU PARTOUT AU CAIRE / RUMEUR D’UN RECUL D’ULTIMATUM / ON POURRAIT ENCORE FRANCHIR UN CAP HISTORIQUE DE MANIFESTANTS ANTI-MORSI DANS LA RUE – Alors que des millions de personnes attendaient dans la rue dans tous les gouvernorats et que quelques centaines de milliers de pro-Morsi patientaient à Nasr City au Caire, on devrait dépasser ce 3 juillet au soir la mobilisation du 30 juin, pour franchir les 5 millions de manifestants (les chiffres pour le 30 juin allant de 15, 17 ou encore 33 millions de manifestants sont grotesques…). L’armée pendant ce temps s’est installée devant les palais présidentiels pour les défendre contre les manifestants, mais aussi non loin de Nasr City et place Tahrir. Des blindés ont ainsi pu empêcher des affrontements entre pro et anti-Morsi. Enfin, la rumeur, alors qu’aucun communiqué n’était tombé, enflait sur le report ou l’abandon de l’ultimatum ayant expiré cette après-midi.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/07/08.jpg

Cédric Labrousse, La Chronique du printemps arabe sur Facebook, 3 juillet 2013

This entry was posted in L'insurrection égyptienne et ses suites and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.