[Égypte] Encore un record mondial de manifestations

En mai le nombre de manifestations recensées en Égypte a été de 1300 selon le Centre International de Développement soit une pour chaque demi-heure. En avril leur nombre avait été de 1462 et en mars de 1354.

Une petite diminution au mois de mai mais dont le niveau reste cependant toujours très haut puisque le nombre de manifestations en avril atteignait un record historique pour l’Égypte et le monde pour ce mois.

Ce serait impossible de citer toutes ces manifestations mais on constate un glissement en mai plus important vers les manifestations à caractère politique ainsi qu’une hausse importante des manifestations contre les coupures d’électricité qui ont commencé comme chaque été. On peut citer toutefois comme significatifs, l’occupation illimitée de la place devant le ministère de la culture jusqu’à la chute du ministre, les affrontements hebdomadaires de manifestants avec la police dans le centre-ville du Caire, les attaques de sièges du parti des Frères Musulmans ou de maisons de membres ou députés de ce parti, les manifestations des médecins, pilotes d’Egypte Air, de salariés du pétrole, les manifestations devant des palais de justice contre des jugements rendus et enfin les coupures des voies de chemins de fer à tout propos, à tel point que la compagnie des chemins de fer vient de faire une conférence de presse suppliant les manifestants de s’en prendre à d’autres qu’à eux. On compte enfin en mai 14 blocages de ministères ou immeubles gouvernementaux, 23 entrées en force dans des bâtiments administratifs et 56 blocages de bâtiments administratifs.

Depuis le début de l’année il y aura donc eu 5544 manifestations soit le record mondial de manifestations pour la période dans le monde. Bref, la révolution est loin d’être enterrée.

D’autant plus que les Égyptiens se préparent à la grande journée de manifestation du 30 juin pour exiger le départ de Morsi après avoir récolté plus de 15 millions de signatures de personnes retirant leur confiance à Morsi et déclarant sa résidence illégitime et illégale puisque le chiffre de 15 millions est supérieur au nombre de voix qu’il a obtenues pour être élu.

Jacques Chastaing via Solidarité ouvrière, 18 juin 2013

This entry was posted in L'insurrection égyptienne et ses suites and tagged . Bookmark the permalink.