[Athenes] Assemblée ouverte dans la cour de la maison de la radio-télévision nationale (ERT)

Voici la traduction du communiqué de la première assemblée ouverte qui a eu lieu dans la cour de la maison de la radio-télévision nationale grecque (ERT), occupée depuis le 11 juin. Selon des articles sur Indymedia Athènes, l’assemblée a duré de 18h00 jusqu’à 23h30, avec plusieurs centaines de participants (aux environs de 300), parmi lesquels des travailleurs de l’ERT. Le communiqué n’a pas été voté mais est le résultat d’un consensus. Plus tard dans la soirée (vers 2h30 du matin), le texte a été lu à la télévision nationale.

 

14/6/2013 – Aujourd’hui à eu lieu la première Assemblée ouverte dans la cour de la maison de la radio-télévision nationale (ERT).

L’assemblée a été effectuée par des gens qui rêvent, par des gens libres.

Nous sommes tous ceux que le pouvoir et ceux qui tiennent le pouvoir ne sont pas. Des gens qui posent leurs rêves sur l’enjeu de la réalité. Des chômeurs, des gens payés au SMIC, des travailleurs, des étudiants, des lycéens, des immigrants, des retraités, des gens de tous les âges, des poètes et des romantiques – des blancs, des noirs, des jaunes. Nous ne sommes pas des mendiants. Nous ne sommes pas des crapules. Nous ne mettons pas des bâtons dans les roues. Nous revendiquons !

Nous ne sommes pas juste solidaires, nous vivons la répression brutalement, comme la vivent les travailleurs de l’ERT. Nous vivons la répression en tant que chômeurs, en tant que travailleurs précaires, immigrants, séropositifs, révoltés à Skouries de Halkidiki, en tant qu’habitants contre le pillage de la nature et la liquidation des ressources naturelles au profit des élites financières, en tant que squatteurs qui se battent contre l’État et le capital, en tant que grévistes de la faim dans les prisons.

Nous revendiquons l’annulation des licenciements et nous soutenons les travailleurs de l’ERT comme nous soutenons tous les groupes sociaux qui sont touchés par les mesures barbares et antisociales de ce gouvernement. Nous soutenons les travailleurs précaires, les gens qui résistent dans les hôpitaux qui s’écroulent, les grévistes qui se font réquisitionner, les travailleurs de VioMe (la première usine autogérée en Grèce).

Nous voulons une occupation de l’ERT ouverte à tous les groupes sociaux, comme un centre de lutte pour toute la société qui résiste et qui s’organise de manière horizontale et autogérée pour exprimer  les « en dessous ». Nos luttes n’ont pas de frontières, nous sommes solidaires avec nos frères et sœurs révoltés en Turquie. Nous sommes des gens solidaires avec tous ceux qui ont besoin de nous, et desquels nous avons besoin.

Tous ensemble DEMAIN, à l’Assemblée ouverte, SAMEDI 15/06/13, 18:00, au parking de la maison de l’ERT.

NOUS SOMMES LES OPPRIMÉS D’HIER
LES RÉVOLTÉS D’AUJOURD’HUI
ET LES VAINQUEURS DE DEMAIN

Assemblée ouverte

This entry was posted in L'insurrection grecque de décembre 2008 et ses suites and tagged , . Bookmark the permalink.