[Rennes, jeudi 13 juin] Discussion sur la situation en Tunisie

Discussion avec un membre du groupe « Désobéissance », et rédacteur de la revue Le Commun (« Al Mochtarak ») de Tunis
JEUDI à 18h30 à la Maison de la Grève, hebergée au 37 rue Legraverend [Rennes]

Qu’en est-il de la capture de la révolution par la démocratie ?

Quels sont les groupes politiques qui s’organisent à Tunis et ailleurs en dehors de l’échiquier politique classique ?

Quelles perspectives révolutionnaires peut-on dessiner aujourd’hui en Tunisie ?

http://juralib.noblogs.org/files/2013/06/0210.jpg

Parce que la situation en Tunisie ne se résume pas aux atermoiements de l’assemblée constituante en attendant les élections présidentielles, ou à la montée du « danger salafiste » qui émaille régulièrement la presse, nous vous invitons à une discussion jeudi 13 juin à la Maison de la Grève, à 18h30. Très vite le dispositif démocratique, incarné en Tunisie par le débat sur la future constitution, est venu polariser la pensée du politique autour de faux débats. La venue d’un membre du groupe « Désobéissance » de Tunis, et rédacteur de la revue Le Commun (« Al Mochtarak »), est l’occasion pour nous de mieux saisir les forces, à Tunis et ailleurs, qui s’organisent en dehors de l’échiquier politique classique, et qui tentent aujourd’hui de se saisir de la situation actuelle. Parce que les questions que nous nous posons ici font curieusement écho à celles qui s’imposent là bas, et que se les poser ensemble, c’est se doter des moyens nécessaires à la constitution d’un processus révolutionnaire.

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , , . Bookmark the permalink.