[Mort aux El-Assad et à tous leurs complices !] « Pour la première fois en deux ans, les loyalistes de Damas sont entièrement coupés du nord et du centre de la Syrie »

http://juralib.noblogs.org/files/2013/05/01.png

En vert, zones rebelles, en rouge, zones loyalistes, en jaune, zones d’intenses combats ; cercles en vert, villes ou villages sous contrôle majoritairement rebelle, cercles en rouge, sous contrôle majoritairement loyaliste.

SYRIE – CARTE CHRONIQUE – VASTE OFFENSIVE DE LA RÉBELLION SUR LES ROUTES RELIANT DAMAS À HOMS / COUPURE TOTALE DES LIENS ENTRE LES DEUX VILLES – INFORMATIONS CHRONIQUE – Ce 27 mai, la rébellion, coordonnée entre le Front Islamique Syrien, les brigades de l’Armée Syrienne Libre, le Jabhat al Nusra, les Brigades pour l’Unité Syrienne (ou Unités Nationales Syriennes), etc… a mené à bien ce que le régime voulait à tout prix éviter : une rupture totale des routes reliant Damas à Homs. La situation pour le régime est encore pire qu’à Qusayr, qu’il est incapable de reprendre malgré des légions étrangères, car Qusayr ne coupait aucune route loyaliste (on pouvait la contourner). Or là, que ce soit l’autoroute ou la route secondaire, plus rien ne relie les quartiers loyalistes de Damas aux quartiers loyalistes de Homs.

SUPPLÉMENT : il faut bien comprendre le poids de ces évolutions, pour la première, et il faut le répéter, pour la première fois en deux ans, les loyalistes de Damas sont entièrement coupés du nord et du centre de la Syrie ! Pire, les forces loyalistes, notamment ses légions étrangères, se retrouvent… bloquées à Qusayr !

La Chronique du Printemps arabe par Cédric Labrousse sur Facebook, 27 mai 2013

This entry was posted in La révolution syrienne and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.