[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Pas de justice pas de paix donc que justice soit faite… Mais impossible d’enquêter chez Satan, lieu falsifié maquillé avant l’arrivée des enquêteurs aucune justice ne peut être faite en n’ayant que la version de l’assassin »

http://juralib.noblogs.org/files/2012/09/0513.jpg[5 juillet 2012]
Prison assassin

Enfant de la patrie mets-toi à l’abri car beaucoup ont perdu la vie dans les geôles de la République dans neuf mètres carrés pour un délit mineur les dégâts peuvent être majeurs tu peux y laisser ta peau la peine de mort existe encore demande au mirador.

J’accuse les prisons d’assassiner de briser casser.

Dans leurs miradors se cachent des snipers en puissance qui te perceront comme une passoire si tu as la bonne idée d’essayer de retrouver ta liberté par tes propres moyens.

En prison tu peux y entrer en pleine forme et en sortir froid mort assassiné par tes geôliers. Combien de familles brisées décimées explosées par la mort suspecte d’un fils, enquête bâclée dignité bafouée vérité cachée.

Pas de justice pas de paix donc que justice soit faite… Mais impossible d’enquêter chez Satan, lieu falsifié maquillé avant l’arrivée des enquêteurs aucune justice ne peut être faite en n’ayant que la version de l’assassin.

Les absents ont toujours tort et nos morts sont privés de justice et de parole, il me vient à l’idée le combat d’un père qui se fait porte-parole de la mémoire de son fils père courage que je respecte infiniment, refuse l’oubli et a fait du décès de son fils en prison le combat d’une vie plus de seize ans après la disparition de notre frère à tous Jawad il est toujours dans nos esprits grâce à l’acharnement d’un père courage qui refuse la fatalité. Éternel respect à ce père digne c’est un exemple de courage pour nous tous.

La prison te fume te consume à petit feu, dis-toi une chose personne est à l’abri de la zonzon je te le garantis j’ai croisé en promenade des médecins des avocats des écrivains personne est épargné pour un accident de la route déception amoureuse ou une légitime défense tu peux porter les gourmettes.

Tu sais quand tu y entres mais jamais quand et comment tu en sors. Une pensée pour tous nos frères qui en sont sortis décédés ou fous malades même avec un bac + 10 j’ai vu des frères devenir zinzins à leur sortie.

Les plus faibles sont poussés au suicide crime légalisé je dénonce et dénoncerai toute ma vie les prisons assassins.

P.-S. : Journée mémoire Jawad Zaouiya samedi 7 juillet 2012 de 14 heures à 20 heures à MANTES-LA-JOLIE espace Noailles-Rodin face à la rue Marie-Laurencin… Tournoi de foot, concert, prises de parole sur le sujet de la détention, pétition pour Ismaïla Diouldé, barbecue… J’compte sur vous soyez nombreux contre les prisons assassins.

[La Chronique de Youv derrière les barreaux est disponible en téléchargement gratuit sur le site des Éditions Antisociales. Elle est à suivre sur le compte Facebook dédié.]

This entry was posted in Beau comme une prison qui brûle and tagged , , , . Bookmark the permalink.