[Lyon, mercredi 3 avril] Journée d’information sur l’exploitation animale

Journée d’info sur l’exploitation des animaux

Ce mercredi 3 avril 2013, une journée contre l’exploitation animale se tiendra au forum de la fac de Lyon2 sur le site de Bron. Au programme : tables d’info antispéciste, No Tav, féministe, libertaire mais aussi bouffe vegan à midi, zone de gratuité (ramène tes  fringues et viens en chercher d’autres !), café/thé, crêpes en continu. À 13h il y aura une session Hip-Hop et graf ouverte à tous.tes.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/04/201.jpg

Nous sommes vegan parce que les animaux sont des êtres sensibles ayant des intérêts comme ceux de vivre, ressentir du plaisir, évoluer en accord avec leur nature sociale, et que les en priver sous le prétexte de notre différence d’appartenance à une espèce n’est pas légitime et constitue une discrimination arbitraire. Terroriser, exploiter, tuer des êtres fragiles et sans défense pour notre plaisir culinaire, vestimentaire ou autre, est une idée qui nous révolte. Il n’y a pas de hiérarchie dans les luttes, battons-nous contre toutes les dominations !

Les bénéfices de cette journée iront à la création prochaine d’un Food Not Bombs sur Lyon. Toute aide est la bienvenue, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’infos !

Des individus.es

This entry was posted in General and tagged , . Bookmark the permalink.

2 Responses to [Lyon, mercredi 3 avril] Journée d’information sur l’exploitation animale

  1. hophophop says:

    Le végétarisme est déjà un grand pas, a toi seul-e tu sauve près de 300 vies par année 😉
    Je me suis posé les mêmes questions que toi il y a peu de temps (je suis passé de carnivore à végan presque directement), consommer des oeufs n’est pas un mal en soit puisque effectivement tu ne tue pas d’être vivant.
    C’est en amont que cela se passe puisque les poussins sont pour moitié mâles, et l’autre femelles.
    On brule les becs des femelles pour les reconnaitre et l’on jette les mâles dans des énormes broyeuses VIVANTS.
    C’est cela qui est horrible..!
    Quand au vâches laitières c’est un peu le même sort que l’on réserve au veau mâles.
    Les producteurs-trices bio, prennent beaucoup plus soins des vaches mais ne leur réserve pas une retraite paisible à brouter l’herbe dans les prés…
    A cause des quotas (fixés par le gouvernement), et pour des raisons économiques, illes les enmènent (bien souvent la larme à l’oeil) à l’abatoir, les rares gardées serviront à former les futures productrices de lait.
    Le cas ne se présente évidemment pas si c’est toi qui t’occupe de la vache qui produit ton lait…
    Etre végan-e c’est aussi comprendre qu’il est possible de se nourrir sans produit animaux (par des combinaisons végétales).
    En tout les cas être végétarien-ne-s c’est déjà une lutte quotidienne alors bonne continuation à toi !!

  2. youplav says:

    Remplacez vegan par végétarien et le texte fonctionne aussi.
    Aucun produit animal d’accord, c’est un choix. Moi je préfère celui d’aucun produit animal INDUSTRIEL. J’apporte à l’animal un abri pour l’hiver et en échange je lui prends un peu de lait, je ne vois pas où est le problème si le rapport « productif » s’arrête là, s’il ne va pas jusqu’à, par exemple dans ce cas-ci, forcer la lactation ou retirer ses petits à une mère pour voler le lait.
    Par nature, les oeufs des poules ne sont pas forcément fécondés. Est-il un crime de les ramasser pour se nourrir?

Comments are closed.