Carnaval des enfants sauvages à Saint-Affrique – 16 mars 2013

À Saint-Affrique, les enfants sauvages ont envahi la ville samedi dernier

Après avoir chanté et dansé, les enfants sauvages ont brûlé leur personnage géant, le caramantran en bord de Sorgue.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/110.jpg

L’ambiance était festive samedi après-midi, à l’occasion du carnaval des enfants sauvages. Adultes, jeunes et enfants, soit un peu moins de 300 participants se sont rassemblés sur le pont vieux avant de déambuler sur les boulevards en dansant, avec en tête de cortège un grand caramantran. Plusieurs musiciens accompagnaient le joyeux cortège, certains venants du Larzac avec des cuivres.

Enfants sauvages en peaux, buis, terre et branchages

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/210.jpg

Les « alter-carnavaliers » ont fait une longue pause devant la mairie. Tous ont été rapidement recouverts de farine blanche, tout comme le sol de la place. Certains arboraient des peaux ou des capes, étaient recouverts de terre, de buis, de laurier ou de branches de sapins. Le but étant de ressembler à un enfant sauvage. Quelques-uns portaient de beaux masques colorés. Un crocodile en papier s’est même invité à la fête.

Grand feu en bordure de rivière

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/310.jpg

À l’issue du défilé, les participants se sont retrouvés sur les bords de la Sorgue, en face l’église.

À l’occasion du jugement du caramatran, l’un des carnavaliers, muni d’un mégaphone, a notamment critiqué le maire qui souhaite installer des caméras de vidéo surveillance en centre-ville. Puis le feu a été mis au caramantran. Les participants ont alors dansé autour de lui. Certains, n’hésitant pas à sauter par-dessus les flammes.

http://juralib.noblogs.org/files/2013/03/46.jpg

VOIR LES PREMIÈRES PHOTOS

Leur presse (Jean-Marc Cognot, MidiLibre.fr, 19 mars 2013)

This entry was posted in General and tagged , . Bookmark the permalink.