[Révolution tunisienne] Bassin minier : les saboteurs à l’œuvre

Tunisie : Baisse remarquable de la production des phosphates durant les deux premiers mois de 2013

TUNIS (Xinhua) – Durant les deux premiers mois de l’année en cours, la production tunisienne des phosphates n’a pas dépassé 217 mille tonnes contre des prévisions tablant sur 598 mille tonnes, soit une baisse de 64%, selon les chiffres de la Compagnie du phosphate de Gafsa (CPG), centrale productive des phosphates siégée au sud-est de la Tunisie.

Contacté mardi par le correspondant de l’Agence de presse Xinhua, le sous-directeur de la communication à la CPG Mohamed Smairi a expliqué cette insuffisance productive par le nombre élevé des sit-in et mouvements sociaux enregistré dans le bassin minier de Gafsa et plus précisément le blocage de l’approvisionnement en eau.

Parmi les sites phares de la production des phosphates en Tunisie figurent les régions de Redeyef, Om Arayes et surtout Métlaoui dont l’extraction, la production et la commercialisation du phosphate représente pas moins de 60% des activités de la CPG.

M. Smairi a confié à Xinhua que la CPG a produit jusqu’au 31 décembre 2012 plus de 2 millions 762 mille tonnes de phosphates soit une baisse de 40% par rapport à la production prévue de plus de 4 millions 600 mille tonnes.

Presse contre-révolutionnaire (Xinhua via Afriquinfos.com, 5 mars 2013)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.