[Chronique de Youv derrière les barreaux] « J’avais plus confiance en mon cocktail Molotov qu’à ton bulletin de vote le résultat était plus cash plus direct »

http://juralib.noblogs.org/files/2012/09/0513.jpg[29 mai 2012]
BLEU, BLANC, ROUGE est la couleur de nos fardeaux

C’est qui que tu traites de France d’en bas ?

J’ai appris que l’UMP distribuait des sacs de riz et du poisson pendant les élections dans ma cité pour inciter les gens à voter pour eux. Je savais qu’ils nous appelaient France D’EN BAS mais là c’est carrément la France DU TIERS MONDE wallah ils nous respectent pas.

Prends-moi pour un tag, un graffiti indélébile sur ta portière pour m’effacer il te faudra plus qu’un Kärcher j’avoue j’ai déjà brûlé la voiture de mon voisin de droite pendant une émeute c’est stupide car ça me ramènera pas nos frères disparus Saïdou Nabil et Hosty Allah y rahmo.

On jouait à cache-cache avec la BAC quand ils nous trouvaient on se laissait pas faire balayette éclair puis sauve-qui-peut. J’en parle avec le sourire mais mange-toi ma discrimination dans les dents.

Même si tu sors avec ta carte nationale tatouée sur le front ça n’empêchera pas des clés de bras commises par un CRS bourré sorti tout droit de leurs Camions Remplis de Singes (C.R.S.). J’assume mes mots et je suis encore poli car si tu aurais mangé le 44 de leur RANGERS dans la tête t’aurais insulté même leurs grands-mères. Pas de justice, pas de paix logique nan ? Tant que tu nous traiteras de France d’en bas j’insulterai ta mère chez moi la politesse faut la mériter.

Si tu veux me fermer ma gueule investis sur plus lourd qu’un Kärcher. J’avais plus confiance en mon cocktail Molotov qu’à ton bulletin de vote le résultat était plus cash plus direct. Je répète je ne fais pas l’apologie de la violence mais va faire la morale à des jeunes laissés à l’abandon, c’est comme si une femme accouchait sous X et réapparaissait vingt ans plus tard chercher sa fille à la sortie d’l’école.

Dieu seul sait que j’aurais voulu grandir dans un jardin fleuri de mimosas, tulipes et coquelicots mais malheureusement pas de chance ma fenêtre donne sur une décharge publique, un champ de ruines. Je suis tellement déréglé, déconnecté de la réalité que j’ai offert à ma première copine un bouquet de pissenlits LOL mais c’est le geste qui compte NAN ?

Je suis dur avec la France « qui aime bien, châtie bien » !!! Mais qui a sorti cette énorme bêtise ?

Je suis black et je déteste le mafé STOPPE tes stéréotypes et respecte-nous pour c’que l’on est.

[La Chronique de Youv derrière les barreaux est disponible en téléchargement gratuit sur le site des Éditions Antisociales. Elle est à suivre sur le compte Facebook dédié.]

This entry was posted in Beau comme une prison qui brûle and tagged , . Bookmark the permalink.