[Notre-Dame-des-Landes/Tours] Il émane de la ZAD un fumet révolutionnaire du meilleur goût

La ZAD est morte vive la ZAD !!!!!!!!!!!

Du côté de la ZAD, ça défouraille quand il s’agit de défendre les occupations contre les flics et ça construit le reste du temps… Des comités de soutien se forment dans toute la fRance et dans de nombreux endroits des attaques, des révoltes et des gestes de solidarité écorchent la paix sociale.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/12/109.jpg

Dans la lutte commune beaucoup remettent en cause le consensus citoyen, leurs préjugés sur la violence, et découvrent des pistes pour subsister autres que la soumission aux règles de l’État et du capitalisme. Les points de vues se rencontrent échangent et évoluent, personne n’en sortira indemne. C’est cela qui nous fait dire qu’il émane de la ZAD un fumet révolutionnaire du meilleur goût.

Il faut toutefois comprendre que Notre-Dame-des-Landes pour nous, c’est comme ailleurs. La ZAD pourrait être un désert lunaire, et on voudrait y construire des HLM ou une école qu’on se battrait contre avec la même rage et la même détermination. Parce qu’au final, la manière selon laquelle ils veulent aménager NDDL, c’est la même que celle qui aménage notre quotidien. C’est le quadrillage de l’espace par le pouvoir, la surveillance constante, l’occupation des rues par des forces armées et l’apartheid économique qui chaque fois que tu descends chercher des clopes te foutent mille claques dans la gueule. Il est là le monde de l’aéroport, dans l’atomisation sociale, dans le salariat, dans l’enferment des plus récalcitrants, dans les « bavures » et les « accidents » du travail.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/12/119.jpghttp://juralib.noblogs.org/files/2012/12/138.jpg

Et comme on aime bien le goût de la liberté et pas trop la puanteur du contrôle, eh bien on lutte : des refus, des révoltes, quelques fuites et quand c’est opportun on attaque. Le jour comme la nuit, seul ou à plusieurs en scred ou noyés dans la foule ; les cibles sont pléthore il n’y a qu’à choisir sans attendre.

Car la servitude est un crime qui justifie tous les autres, il appartient donc à chacun de propager la révolte sans attendre, pour en finir avec cette société hiérarchisée et mortifère.

La ZAD est partout
Pour une société sans maîtres ni esclaves

Des amis de l’anarchie

Tract trouvé à Tours lors de la manif contre l’aéroport de NDDL du 15 décembre – Indymedia Nantes, 16 décembre 2012


Manifestation contre l’aéroport de Nantes

Plus d’une centaine de personnes ont manifesté à Tours, hier après-midi, contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

http://juralib.noblogs.org/files/2012/12/0910.jpg

Rue Émile-Zola, le cortège a été contraint de rebrousser chemin, l’accès à la rue Nationale étant bloqué par les forces de l’ordre.

À l’initiative du collectif de l’agglomération de Tours, étudiants, syndicalistes, membres de la Confédération paysanne, d’Attac, du NPA ou du collectif de Loches ont dénoncé « ceux qui bétonnent Notre-Dame-des-Landes ».

Principal visé, le groupe Vinci qui financera, construira et exploitera le futur aéroport. « Vinci, dégage ! Résistance et sabotage, Notre-Dame-des-Landes n’est pas à vendre », ont scandé les manifestants avant de se rendre sur plusieurs lieux construits ou exploités par la société de travaux publics (la bibliothèque où les travaux de réfection sont réalisés par une filiale de Vinci, parkings de la rue Nationale et de la gare…). Le cortège n’a, en revanche, pas pu se rendre rue Nationale comme il l’avait envisagé, les forces de l’ordre en interdisant l’accès.

Après avoir bloqué une vingtaine de minutes le boulevard Heurteloup – au grand dam de mariés et de leurs familles coincés dans les embouteillages ! – les manifestants se sont ensuite dispersés dans le calme sur le parvis de la gare.

Deux assemblées générales du collectif sont d’ores et déjà prévues pour organiser d’autres actions de soutien : mercredis 19 décembre (18 h, sur le site des Tanneurs) et 9 janvier (lieu à définir).

Publié par des larbins de la maison Poulaga (Nicolas Rimbaux, lanouvellerepublique.fr, 16 décembre 2012)

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to [Notre-Dame-des-Landes/Tours] Il émane de la ZAD un fumet révolutionnaire du meilleur goût

  1. André Volt says:

    « Cette nuit, un camarade a encore une fois été mutilé par les porcs de l’Etat! Il a été amputé (ou va etre dans la journée) du gros orteil a cause de leurs grenades de désencerclement (assourdissantes) de merde! ACAB, FLICS, PORCS, ASSASSINS!!! »

    « et il a aussi fracture au tibia et d’un autre orteil! »

    Vu sur Facebook.

  2. Pingback: ah ça ira ça ira ??? |

Comments are closed.