[Le peuple veut une deuxième révolution] Les milices d’Ennhadha attaquent les locaux de l’UGTT à Tunis – Appel à la grève générale pour le 13 décembre 2012

De violents affrontements ont opposé mardi des groupes islamistes et des syndicalistes devant le siège de la centrale syndicale UGTT à Tunis, a constaté un journaliste de l’Associated Press.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/12/095.jpg

VOIR LA VIDÉO

Les heurts ont éclaté lorsque des dizaines de membres de l’UGTT commençaient à se rassembler pour commémorer l’assassinat du leader syndicaliste et nationaliste Farhat Hached tué en 1952, avant l’indépendance de la Tunisie, par l’organisation française La main rouge.

Une centaine de personnes agissant au nom des Ligues de protection de la révolution, considérées comme proches du parti islamiste au pouvoir Ennahdha, a alors fait irruption place Mohamed-Ali où se trouve le siège de la centrale syndicale, agressant la foule présente à coups de bâtons et à l’aide de pierres, de couteaux et de gaz.

Les assaillants qui scandaient « le peuple veut l’assainissement de l’Union (l’UGTT) », ont déchiré les affiches et les banderoles dressées sur la place et lancé des pierres, brisant plusieurs vitres du bâtiment. (…)

Publié par des ennemis de la révolution (BusinessNews, 4 décembre 2012)


La commission administrative de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), réunie aujourd’hui mercredi 5 décembre 2012, a décidé d’observer une grève générale dans tout le pays le jeudi 13 décembre 2012 en signe de protestation contre l’attaque perpétrée contre le siège de la Centrale syndicale et de ses dirigeants, mardi 4 décembre 2012.

Une source bien informée à l’UGTT précise que l’organisation syndicale aurait posé certaines conditions pour annuler l’appel à ce débrayage général. Ces conditions se résumeraient en trois points, à savoir la dissolution des ligues de protection de la révolution, la traduction devant la justice des auteurs ayant attaqué le siège de l’Union et agressé ses dirigeants et militants et la fixation d’une date pour les prochaines élections.

Publié par des ennemis de la révolution (BusinessNews, 5 décembre 2012)


Pour rappel :

[En 1977-1978] « les milices du PSD attaquent des locaux de l’UGTT afin de la rappeler à son devoir : faire fonctionner l’économie en faisant travailler les ouvriers. Se heurtant ainsi à la double pression de la base insoumise et du Parti-État, la direction syndicale joue son va-tout et appelle à la grève générale pour le 26 janvier 1978, tout en exhortant les travailleurs à ne pas sortir de chez eux et à ne pas former d’attroupements. »

Q. Chambon, De Bello Punico (La guerre sociale en Tunisie)


Manifestations de soutien à l’UGTT dans plusieurs villes

Suite à l’agression qui a ciblé le siège de l’UGTT et ses militants hier 4 décembre 2012 à Tunis, les militants et membres de plusieurs bureaux régionaux de l’UGTT ont exprimé leur colère face à cette agression.

Citons Tunis, Sousse, Sfax, Menzel Bouzayène et Mahdia où plusieurs citoyens ont participé aujourd’hui mercredi 5 décembre aux rassemblements et marches pacifiques en vue de dénoncer cette agression et d’exprimer leur soutien à l’UGTT. (…)

Publié par des ennemis de la révolution (BusinessNews, 5 décembre 2012)


Grève générale jeudi à Sfax, Gafsa et Sidi Bouzid

Les Unions régionales du travail de Sidi Bouzid, de Sfax, de Gafsa et de Kasserine ont décidé d’observer une grève générale le jeudi 6 décembre 2012, « en réponse à l’agression sauvage des milices des Ligues de protection de la révolution contre l’UGTT à la place Mohamed Ali », a affirmé un syndicaliste à Business News.

En outre, une grève générale est prévue vendredi 7 décembre à Gabès, selon Jawhara Fm.

Notons également que les agents de la SNCFT ont effectué ce mercredi matin 5 décembre 2012 une grève d’une heure, à Tunis, Ben Arous et Gaâfour pour les mêmes raisons.

Publié par des ennemis de la révolution (BusinessNews, 5 décembre 2012)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

1 Response to [Le peuple veut une deuxième révolution] Les milices d’Ennhadha attaquent les locaux de l’UGTT à Tunis – Appel à la grève générale pour le 13 décembre 2012

  1. Pingback: [Le peuple veut une deuxième révolution] Les milices d'Ennhadha ... | Révolution populaire en Egypte | Scoop.it

Comments are closed.