[Athènes] Destruction d’un local fasciste

Attentat devant un local d’Aube dorée

Des locaux du parti grec d’extrême droite Aube dorée situés à Aspropyrgos, dans la banlieue d’Athènes, ont été endommagés ce matin par une bombe qui n’a pas fait de victimes, a-t-on appris de source policière. « C’était une violente explosion qui a fait beaucoup de dégâts », a-t-on déclaré de même source.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/12/14.jpg

Le mouvement, qui profite du mécontentement suscité par les mesures d’austérité, la corruption des élites politiques et l’immigration clandestine, est devenu récemment la troisième force politique grecque en termes d’intentions de vote. Après avoir obtenu 7% des voix lors des législatives de juin, il était crédité en octobre de 14%.

Presse terroriste (LeFigaro.fr avec Reuters, 4 décembre 2012)

This entry was posted in Antifascisme, L'insurrection grecque de décembre 2008 et ses suites and tagged , , , . Bookmark the permalink.