Que fait la Police ? n° 92 – décembre 2012

La police n’est pas la solution C’est seulement le problème !

De juin 1994 à ce mois de décembre 2012, nous avons publié, mois après mois, avec une ponctualité d’horloge, 187 numéros de Que fait la Police ? En version papier jusqu’en juin 2006, puis sur Internet, notre volonté ne s’est jamais démentie : présenter la police pour ce qu’elle est, une force d’intervention ayant toujours ignoré la prévention, préférant la brutalité opérationnelle. Durant les dix-huit années écoulées, quelque 7000 informations ont été regroupées dans ce bulletin unique en son genre. Mis à part l’éditorial mensuel, nous avions fait le choix délibéré de nous limiter à fournir une information brute, collectée dans la presse, en évitant de trop la commenter. Pour faire connaître les exploits d’une police qui se voudrait tutrice d’une société suspecte à ses yeux, nous nous sommes simplement contentés de réaliser un travail d’agence de presse.

En rassemblant ces « faits divers », dus à une police, plus souvent hors-la-loi que réellement républicaine, nous avions estimé nécessaire de bien montrer le danger représenté pour nos libertés d’une police qui prétend disposer de droits sans accepter les devoirs qui lui incombent. À de nombreuses reprises, nous avons tenté d’alerter l’opinion publique sur la violence des forces de l’ordre, particulièrement au travers d’une pétition demandant la dissolution des BAC, qui devait recueillir plusieurs milliers de signatures. Au fil des mois et des années, notre travail a semblé porter ses fruits puisqu’à l’heure où nous modifions le contenu de ce bulletin, notre site Internet reçoit près d’un millier de visites par jour. Certes, si nous sommes persuadés avoir fait œuvre de salubrité publique, il n’en reste pas moins que nous n’avons peut-être pas fait évoluer une société de plus en plus policière – il faut être lucide. Pourtant, la certitude est forte que notre intervention n’a pas été inutile. S’il y a un souhait à exprimer, c’est que d’autres – plus jeunes – prennent la suite du chercheur fatigué…

À partir du 1er janvier 2013, nous changeons de formule. Tous les quinze jours, sous ce même titre de Que fait la Police ?, nous tenterons d’analyser, de façon informelle, la nature du monde policier opérant sous un pouvoir plus ou moins socialiste…

Maurice Rajsfus – Éditorial du bulletin Que fait la police ? numéro 65, décembre 2012

This entry was posted in La police travaille, Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , . Bookmark the permalink.