[Notre-Dame-des-Landes] Urgent : 500 gendarmes attaquent la ZAD ce matin. Ils veulent détruire les cabanes construites suite à la manif du 17 novembre

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0416.jpghttp://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0811.jpg

Ils veulent détruire les cabanes construites suite à la manifestation du 17 novembre ! Cabanes construites sur des terrains non expulsables avant mars ! La loi est toujours du côté du plus fort ! Résistons contre leur folie destructrice et leur politique de la terre brûlée ! Venez toutes/tous sur la ZAD !

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0612.jpghttp://juralib.noblogs.org/files/2012/11/031.jpeg

Mailing CLCA, 23 novembre 2012 – 8h


Urgent : importante expulsion en cours d’occupant-e-s de la ZAD ! Les forces militaires se mettent en place ! Appel à la résistance sur place !

Les forces militaires sont revenus en nombre pour continuer leur politique d’arasement de la ZAD ! Les flics sont massés massivement au Rosier et aux nouvelles cabanes ! Nous n’avons pas plus d’infos pour l’instant.

Les flics n’ont pas encore attaqué, ils se mettent en place pour vider les lieux.

Pour l’instant, pas grand chose sur le site internet de la ZAD, mais info confirmée par la presse et par des camarades zadistes. (…)

http://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0711.jpghttp://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0512.jpghttp://juralib.noblogs.org/files/2012/11/0224.jpg

Mobilisons-nous massivement pour les empêcher de continuer leur politique de la terre brûlée ! Ils méprisent notre mobilisation sur place et partout ailleurs, ils ne mépriseront pas longtemps notre résistance !

Rejoignez la résistance et préservons ce bocage de leur folie capitaliste et mégalo !

La lutte continue !

Pour suivre l’évolution en direct, consulter régulièrement le site internet de la ZAD.

Des membres du CLCA, 23 novembre 2012 – 7h12


Notre-Dame-des-Landes : une opération d’évacuation de squatteurs opposants est en cours

Quelque 500 gendarmes menaient vendredi matin une « importante opération » d’évacuation de squatteurs opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes en Loire-Atlantique, a annoncé à l’AFP le ministère de l’intérieur.

Un correspondant de l’AFP sur place a constaté la présence d’importantes forces de l’ordre arrivées à l’aube. Selon un opposant joint au téléphone, « ça attaque de partout ».

« Une importante opération est actuellement menée en plusieurs points sur la zone d’implantation de l’aéroport du grand-ouest à Notre-dame des Landes en Loire-Atlantique », a déclaré le porte-parole du ministère de l’intérieur Pierre-Henry Brandet présent sur place. « Cette opération vise à évacuer trois sites occupés illégalement : Le Rosier, La Lande de Rohanne et la Châtaigneraie », a-t-il détaillé.

Depuis des mois, des opposants au projet se sont installés sur le site du futur aéroport, déterminés à y rester. La ferme du Rosier est entourée d’importantes barricades et de tracteurs massés autour, avait constaté jeudi l’AFP. La Châtaignerie et la Lande de Rohanne sont les lieux où les opposants avaient collectivement construit de nouvelles habitations le 17 novembre lors d’une réunion ayant réuni entre 13’500 (selon la police) et 40’000 manifestants selon les organisateurs.

« FAIRE RESPECTER LA LOI »

« Plus de 500 gendarmes sont ainsi mobilisés afin de permettre à Aéroport du Grand-Ouest de prendre ou reprendre possession des lieux et d’engager immédiatement des travaux de ‘déconstruction' » des squats, « partout où cela sera légalement possible », a indiqué Pierre-Henry Brandet. Il a également expliqué que serait menée « la saisie et l’évacuation des matériaux, outils et matériels de chantier ».

Le porte-parole a insisté sur « la détermination du ministère de l’intérieur de faire respecter la loi et les décisions de justice, de prévenir les troubles à l’ordre public, et d’empêcher l’installation d’un camp pouvant servir de base de soutien aux opposants les plus radicaux, pour mener des actes de sabotage et des actions violentes sur le chantier de l’aéroport ». L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes doit remplacer celui de Nantes en 2017 et les premiers défrichements doivent débuter en janvier 2013.

Publié par des larbins de la maison Poulaga (LeMonde.fr avec l’Agence faut Payer, 23 novembre 2012 – 7h26)


Notre-Dame-des-Landes : vaste opération d’évacuation des opposants à l’aéroport

L’expédition est impressionnante. Depuis l’aube, quelque 500 gendarmes mènent ce vendredi matin une « importante opération » d’évacuation de squatteurs opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes en Loire-Atlantique. Une offensive très préparée, confirmée par le ministère de l’Intérieur.

Sur place, l’un des opposants n’en revient pas, « ça attaque de partout », s’exclame-t-il. Passés de 150 à 500 après la manifestation de samedi contre le projet d’aéroport, les « irréductibles » du bocage ont déjà reconstruit un immense « lieu de vie », fait de constructions collectives, de « lotissements », de barricades et de tranchées.

La veille, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault assurait une nouvelle fois que l’aéroport « se fera ». Il revenait sur le sujet dans une interview dans Paris Match, arguant que cette « région va gagner encore en population [et] elle a besoin d’être accessible ».

Publié par des larbins de la maison Poulaga (LeParisien.fr avec l’Agence Faut Payer, 23 novembre 2012 – 7h21)

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme and tagged , , , , . Bookmark the permalink.