[Notre-Dame-des-Landes] Communiqué de l’assemblée d’organisation de la manifestation du 17 novembre

Sur la manifestation de réoccupation du 17 novembre
Communiqué de l’assemblée d’organisation de la manifestation du 17 novembre

14 novembre 2012

Objectifs de la manifestation

Malgré la destruction des maisons et cabanes, les attaques policières, ont été loin d’affaiblir le mouvement. Depuis quelques semaines la Préfecture et certains dirigeants politiques multiplient les tentatives de division et de stigmatisation. Néanmoins la résistance sur le terrain a permis de rallier largement autour d’une opposition radicale au projet d’aéroport. Au-delà de la ZAD, la lutte prend une ampleur nationale et atteint un tournant avec, en quelques semaines, la constitution d’une trentaine de nouveaux comités locaux contre l’aéroport. Des actions et manifestations de soutien ont été organisées de manière quotidienne un peu partout en France.

Malgré la mobilisation de centaines de policiers pendant trois semaines, ils n’ont pas réussi à vider la zone menacée. Le 17, nous voulons marquer plus fortement encore qu’on ne leur laissera pas le terrain. Le 17 nous nous retrouverons pour construire ensemble et rapidement, un espace d’organisation et de lutte. Nous voulons faire de ces nouvelles bâtisses collectives un carrefour pour les opposant.e.s, un point de départ pour de nouvelles occupations, une antenne pour organiser la résistance aux travaux à venir.

Le 17 novembre, il ne s’agira pas d’une simple manifestation mais d’une action collective qui s’inscrit dans une temporalité plus longue. Nous invitons tous les participants qui le peuvent à rester pour le week-end et même au-delà, ainsi qu’à revenir régulièrement dans les semaines à venir.

Précisions sur le déroulement et l’état d’esprit de la manifestation

L’objectif premier de la journée du 17 novembre est bel et bien d’aller reconstruire, et non pas de s’affronter avec la police. À ce titre, tout un chacun, quel que soit son âge et sa mobilité est invité à venir participer à cette grande manifestation populaire. Nous sommes confiant quant au fait d’arriver à notre objectif. Au vu de la mobilisation massive autour de cette manifestation et de notre détermination, nous estimons qu’il commettraient une erreur regrettable en essayant de nous en empêcher. Le Préfet lui-même a récemment indiqué que les forces de l’ordre ne pouvaient contrôler réellement ces 2000 hectares de bocage !

Qui organise cette manifestation ?

L’appel à réoccuper en cas d’expulsion avait été lancé il y a plus d’un an par des occupant-e-s- et collectifs solidaires au niveau national. La manifestation du 17 novembre est organisée par une assemblée générale qui s’est constituée il y a trois semaines dans la foulée de la première vaque d’expulsion. L’assemblée d’organisation réunit à Nantes plus de 200 personnes toutes les semaines. Elle fédère, sur une base d’organisation horizontale, des habitant-e-s et paysans et des personnes de divers horizons, affilié ou non à des collectifs, associations, comité locaux, syndicats… Contrairement à ce qui est dit dans un certain nombre de grands médias, il ne s’agit donc pas d’une manifestation organisée par EE-LV…

L’aéroport ne se fera pas.
Ils veulent vider la ZAD, on reste…

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme and tagged , , , . Bookmark the permalink.