[Afrique du Sud] Installation électrique incendiée avant l’aube par des grévistes

Afrique du Sud : la police tire gaz et balles en caoutchouc contre des mineurs

La police sud-africaine a tiré des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc mardi matin pour disperser plusieurs centaines de mineurs d’Amplats en grève à Rustenburg (nord), a-t-on appris de source policière.

Selon un porte-parole, « la police a tiré des balles en caoutchouc, des gaz lacrymogènes et des grenades étourdissantes » pour repousser environ un millier de mineurs qui empêchaient les voitures de pompiers de parvenir à une installation électrique incendiée avant l’aube, apparemment par des grévistes d’Amplats, numéro un mondial du platine et filiale du géant Anglo American.

« À 4 heures ce matin (02H00 GMT mardi), une station électrique a été incendiée sur le site d’Anglo American, et environ un millier de personnes ont essayé d’empêcher la police et les pompiers d’accéder au site », a indiqué à l’AFP le porte-parole de la police Dennis Adriao.

« Depuis, il y a eu des heurts avec ces groupes de gens. Nos hommes sont toujours sur place et essayent de ramener l’ordre. Ces groupes essayent de barricader les routes », a-t-il déclaré peu avant 07H00 GMT.

Les mineurs d’Amplats ont entamé le 12 septembre une grève sauvage pour réclamer de substantielles augmentations de salaire. Après un long bras de fer, la direction avait finalement annoncé le 5 octobre le licenciement de 12.000 d’entre eux.

Vendredi 26 octobre, un accord a été trouvé avec le syndicat majoritaire NUM pour réintégrer les grévistes licenciés et donner un coup de pouce aux salaires.

Mais nombre de grévistes refusent de suivre les consignes du NUM et ne veulent pas reprendre le travail sans avoir obtenu satisfaction.

Amplats est la dernière grande compagnie minière encore paralysée par la vague de grèves sauvages qui démarré dans le sang à Marikana (nord) en août, à l’initiative de mineurs en colère contre le NUM et réclamant de fortes hausses de salaires.

Presse esclavagiste (Agence Faut Payer, 30 octobre 2012)

This entry was posted in Radicalisation des luttes ouvrières and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.