[Notre-Dame-des-Landes/Rezé/Arles/Paris/Limoges] « ZAD / Roms, solidarité contre les explusions »

Futur aéroport de Nantes : guérilla sur le web

Le bureau du procureur voit s’accumuler plaintes et signalements depuis le début de l’opération menée à Notre-Dame-des-Landes.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/0613.jpg

Cartographie approximative de la ZAD au 23 octobre

Une poignée d’opposants radicaux tente d’envenimer la situation. Après les tags visant Jean-Pierre Fougerat, député-maire PS de Couëron, de nouvelles intimidations suscitent l’indignation de la population.

Le local du parti socialiste à Rezé a été vandalisé dans la nuit de lundi. Des faits similaires sont déplorés à Rennes et à La Roche-sur-Yon.

« Un climat de petite violence, détestable et inadmissible, s’installe », s’inquiète une source proche du dossier. Publication vendredi d’une liste « de sociétés collabos », les hôtels ayant accueilli les forces de l’ordre qualifiés de « porcheries »… « C’est un appel à peine masqué à des exactions » pointe un représentant de l’État.

Force est de lui donner raison. Et de partager quelques craintes. « Notre rage n’est pas aménageable ! » ose un militant extrémiste sur un site complaisant envers les taggueurs ayant sévi à Couëron.

Publié par des larbins de la maison Poulaga (PresseOcean.fr, 24 octobre 2012)


Vengeance contre les expulsions à Notre-Dame-des-Landes
Solidarité avec la ZAD occupée

Fin de semaine à l’occasion d’une petite sortie nocturne.

Au domicile de Jean-Pierre Fougerat (député maire de Couëron et vice-président de Nantes Métroplole) a été tagué «  ZAD / Roms, solidarité contre les explusions », sur la mairie de Couëron et son annexe « Crève Fougerat », etc.

La nécropole nantaise n’a pas été oubliée. De ses murs lisses à ceux de l’entreprise Biotope on peut entre autre lire : « Biotope, c’est ton espèce qu’on fera disparaître », « Vinci, PS, pôt pourri », « Vente de spécialité locale : rillettes d’Ayraultporc », « Ayraultplane à Notre-Dame-des-Landes », « Éco Ayraultporc, Éco expulsion, Éco foutage de gueule » . Une attention particulière rendue aux vitres du local PS de Rezé défoncées (« Tous les pouvoirs sont assasin »), à la quinzaine d’engins de chantiers de GTM Ouest, Loxam, Eiffage, etc. qui ont été englués.

Notre rage n’est pas aménageable !

À suivre…

Indymedia Nantes, 23 octobre 2012


Où sont logés les flics… porcheries nantaises

Un petit tour d’horizon des lieux où sont hébergés les flics venus en nombre pour détruire la ZAD. Si jamais vous avez envie d’aller leur faire un petit coucou, on ne sait jamais, il peut important d’être hospitalierE.

Merci à vous d’alimenter cette liste qui n’est pour le moment pas exhaustive, malheureusement :

• Hôtel Campanile et Hôtel 1re Classe à Rezé : 6 impasse Ordronneau Centre commercial « atout sud » 44406 Rezé Cedex CP2515 tel : 02-40-05-05-95 pas plus d’info

• Hotel Balladin rue de l’hotellerie à Carquefou : des camions de garde mobile garée dans une zone spécialement réservée surveillée avec un portail automatique mais pas de caméra apparentes. pas plus d’info.

• Campanile à Ste Luce : Boulevard des Patureaux : Hôtel réquisitionné complètement et pas de caméra à l’extérieur mais le parking ferme. pas plus d’info

• Apparemment aussi l’Etap Hotel à Ste Luce, 4 rue Gustave Eiffel.

• Et sans doute le Hall Seasons Hotel à Rezé, 1 rue de l’île Macé, il semblerait que ce soit plus les gradés dans celui-ci.

Nous ne dormirons sur nos deux oreilles tant que le projet d’aéroport n’est pas abandonné, eux non plus…

Vinci et ses filiales

Pour rappel, une liste des filiales de Vinci, avec logos et tout.

Indymedia Nantes, 22 octobre 2012


Aéroport : quatre opposants en garde à vue

Des squatteurs ont été arrêtés pour avoir caillassé les gendarmes lors d’une opération de démolition à N.-Dame-des-Landes lundi.

Lundi matin, lors d’une opération d’expulsion et de destruction d’une maison au lieu-dit la Sécherie, au cœur du périmètre du projet d’aéroport, cinq squatteurs ont été interpellés pour s’être opposés à l’intervention des forces de l’ordre. Hier soir, la préfecture confirmait les « cinq interpellations et quatre gardes à vue » de militants anti-aéroport « pour des jets de pierres sur les forces de l’ordre ». On apprenait, lundi également, qu’une voiture d’un salarié d’une entreprise de démolition avait été vandalisée, vendredi, sur un parking de Vigneux.

(…)

Publié par des larbins de la maison Poulaga (Ouest-France, 23 octobre 2012)


Dégradation de la permanence PS d’Arles. Vauzelle réagit

Apprenant que la permanence du Parti Socialiste d’Arles a subi des dégradations volontaires dans la nuit de mardi à mercredi, Michel Vauzelle, Député, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a déclaré :

« Je condamne avec la plus grande fermeté cet acte de vandalisme. Dans toute démocratie, le débat public et l’échange doivent prévaloir sur toute forme de violence. Cet acte lâche et qui aurait pu avoir des conséquences plus graves témoigne d’un mépris pour les élus qu’on ne peut admettre ».

Publié par des larbins de la maison Poulaga (Maritima, 25 octobre 2012)


[Paris] Action contre VINCI et son Ayraultport

Afin de lancer plus formellement le collectif IDF de lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, nous avons voulu accueillir Ayrault ce matin à la matinale, ce sont finalement les flics qui nous ont accueilli ! Voici un bref compte-rendu :

« Ayrault passait à la Matinale de France Inter ce matin…, même pas sortis du métro, 7 personnes ont été interpellées puis emmenées au commissariat du 17e. Tout le monde a été libéré au bout de trois heures. Pendant ce temps, 8 autres copin.e.s qui se sont fait passer pour des étudiant.e.s en architecture ont réussis à rentrer à France Culture et intervenir dans une émission, illes ont lu la déclaration du collectif ! »

À mardi à la CICP, bonne semaine d’action à tou.te.s celleux qui souhaitent faire chier VINCI, le PS et leur monde.

Indymedia Paris, 24 octobre 2012


Notre-Dame-des-Landes : des opposants débarquent à France Culture

Une quinzaine de militants se sont brièvement emparés de l’antenne ce mercredi pour protester contre ce projet d’aéroport en banlieue de Nantes.

Une quinzaine d’opposants à la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, au nord de Nantes, ont interrompu mercredi matin pendant une dizaine de minutes le programme de France Culture pour lire un communiqué, a annoncé la radio publique.

Leur intervention était concomitante à une interview de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre et ancien maire de Nantes, sur France Inter, autre station de Radio France et dont les locaux se situent dans un bâtiment proche de la Maison ronde où se trouve France Culture.

« Vers 8h25, le collectif Île-de-France de lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes est entré dans notre studio principal. Nous avons passé de la musique, puis le collectif a lu son communiqué », a précisé la porte-parole.

Le projet d’aéroport Grand Ouest, au nord de Nantes, destiné à remplacer en 2017 l’actuel aéroport de Nantes Atlantique, situé au sud de l’agglomération, a été déclaré d’utilité publique par l’État et il est soutenu par les collectivités locales socialistes. Il est contesté sur place notamment par les agriculteurs, les écologistes et les anticapitalistes. Sur le plan national EELV, le Parti de Gauche ou le MoDem y sont opposés.

Publié par des larbins de la maison Poulaga (Agence Faut Payer via Liberation.fr, 24 octobre 2012)


[Paris/NDDL] Quelques gestes solidaires

« Face à ce type d’agissements, nous ne nous laisserons ni intimider, ni détourner du chemin qui est le nôtre : celui du combat pour nos idées et nos valeurs. » Fanélie Carrey-Conte, 22 octobre 2012.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/105.jpg

Ces derniers jours à Paris, quelques gestes de solidarité avec ceux qui ne se laissent pas bouffer par l’expansion du capital, à Notre-Dame-des-Landes comme ailleurs.

• Machine élévatrice de Loxam (qui loue les engins de destruction de la ZAD) : fils d’alimentation du boitier commandeur détruits à l’aide de pinces coupantes, rue Jean Pierre Timbaud (11e).

• Stations Velib’ (vélos installés par la mairie socialiste de Paris pour les bobos) : 108 Velibs ont leurs pneus crevés

• Voiture de Vinci (constructeur de l’aéroport): pneus crevés et encre noire déversée sur pare-brise et capot, inscription « Notre-Dame-des-Landes » sur le capot, rue de Belleville (20e).

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/115.jpg

• Permanence de Patrick Bloche, maire sécuritaire PS du 11e : façade vitrée constellée d’étoiles vengeresses par des marteaux fous et vengeurs, rue François de Neufchâteau (11e).

• Divers Collabos ont leurs pneus crevés dans les 20e, 11e et 10e arrondissements : Un utilitaire de Fondasol (entreprise mandatée pour l’expertise des sols à NDDL) ; Deux camionnettes et deux camions de la Mairie (PS) de Paris ; Une voiture Vinci (plusieurs fois en plusieurs jours) ; Un camion de la SNCF (déporte des indésirables et pourrit nos vies de Paris au Val de Suse) ; Un utilitaire de la RATP ainsi qu’une camionnette (en pleine intervention des sbires qui l’occupaient à l’intérieur du métro) ; Une voiture Orange (exploite les prisonniers) ; Un camion de chantier de Suez (Prison/nucléaire etc.) ; Un camion Eiffage (construit des taules etc.)

Dans ce vieux monde morbide, nous ne voyons rien à défendre, pas même une quelconque zone, par contre il y a tant à détruire, dans la joie et l’espièglerie de nos passions destructrices.

Détruisons.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/127.jpg

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/134.jpg

Quelques amant/es de la lune

Indymedia Nantes, 24 octobre 2012


Limoges. La fédération PS de la Haute-Vienne taguée en rose

La fédération PS de la Haute-Vienne, située boulevard de la Cité a été entièrement recouverte de rose dans la nuit de dimanche à lundi. Des dégradations découvertes ce matin et qui n’ont, pour l’instant, pas donné lieu à une plainte au commissariat de police.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/013.jpeg

« C’est la première fois que de tels faits sont commis sur la permanence » nous indiquait-on. Le ou les auteurs ont également inscrit à la bombe « Expulsons les socialistes ».

Un acte fermement condamné par la fédération locale de l’UMP, ce lundi matin, via un communiqué :

« L’UMP de la Haute-Vienne, trop souvent victime de tels faits, rappelle que les permanences des partis politiques sont les premiers instruments nécessaires à l’expression de la démocratie et qu’à ce titre elles doivent être respectées. »

http://juralib.noblogs.org/files/2012/10/023.jpeghttp://juralib.noblogs.org/files/2012/10/032.jpeghttp://juralib.noblogs.org/files/2012/10/0421.jpg

Publié par des larbins de la maison Poulaga (LePopulaire.fr, 22 octobre 2012)

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.