[Chronique de Youv derrière les barreaux] « Poésie du bitume sans thune en mode RSA ghetto prolétariat »

http://juralib.noblogs.org/files/2012/09/0513.jpg[5 janvier 2012]
Partie posée en forme de poésie

POÉSIE HLM

« Je noircis le tableau volontairement pour qu’à la fin on le trouve plus beau »

Romance du ghetto vire au drame condamné à mort sur le macadam, t’as beau aimer une belle d’un amour éternel lui être fidèle, à l’ombre de ton HLM tu serres les dents de peur qu’elle ne succombe à un Roméo du ghetto un prince charmant qui pèse en kilos roulant en Ferrari cours vite cacher ta Clio, tes valeurs dans la rue font marrer et sont prises avec mépris.

On ne vit pas d’amour et d’eau fraîche donc si t’as pas de fraîche oublie l’amour en bas des tours, Juliette a pris du galon t’as beau lui jouer du violon lui promettre la Lune elle veut le soleil de l’oseille une lune de miel.

Hé oui être un mec bien sans argent c’est comme un Porsche sans volant l’univers sans le temps, désillusion où est passée la Juliette de photo de classe avec ses couettes ? Les temps ont changé elle a investi dans un brushing made in China LOL Roméo n’est pas mieux car il a brisé des rêves voilà pourquoi Juliette se laisse plus faire a opté pour un cœur de pierre.

« Poésie du bitume sans thune en mode RSA ghetto prolétariat »

OUBLIE LE PORSCHE CAYENNE JE VEUX CHANGER TA VIE MAIS C’EST LA MERDE DANS [LA] MIENNE.

Si tu comptes frapper à son cœur avec pudeur même si c’est maladroit avec des faux pas tu tomberas et trouveras celle qu’il te faut une Juliette du ghetto qui apprendra à t’aimer avec tes défauts, emmène-la loin embellis-la fais d’elle ta reine et tu seras son roi.

This entry was posted in Beau comme une prison qui brûle and tagged , . Bookmark the permalink.