[Révolution tunisienne] Grève générale à Menzel Chaker (Sfax) : le délégué dégagé

Tunisie : Grève générale à Menzel Chaker

Une grève générale a été observée, jeudi 27 septembre, par les habitants de la délégation de Menzel Chaker (gouvernorat de Sfax) dans tous les secteurs à l’exception des services d’urgence et les pharmacies.

Cette grève intervient sur fond d’arrestation d’un jeune, originaire de la région, suite à une altercation avec un agent de sécurité, le 25 septembre courant, selon un gréviste.

Selon le père du jeune en question, le motif de l’arrestation est une dispute entre l’agent de sécurité et le fils, qui n’avait pas respecté l’interdiction de stationner.

Le sit-inneur a affirmé que les habitants de la délégation de Menzel Chaker sont déterminés à accentuer leur mouvement de protestation afin de libérer le jeune homme.

Face à la montée de la tension, le délégué de la région a été obligé de quitter son bureau car, selon les protestataires, “il a tenté de suspendre la grève en exerçant une pression sur les contractuels et les ouvriers des chantiers venus soutenir le jeune”.

Contraint à quitter le siège de la délégation sous la protection de l’armée, le délégué de la région a souligné que l’autorité régionale ne peut en aucun cas s’immiscer dans les affaires de la justice.

Publié par des ennemis de la révolution (TAP, 28 septembre 2012) via Solidarité ouvrière


Tunisie : Grève générale à Menzel Chaker suite à l’arrestation d’un jeune accusé d’avoir agressé un policier

Une grève générale a paralysé cette matinée du jeudi 27 septembre 2012 la ville de Menzel Chaker, gouvernorat de Sfax, et ce suite à l’arrestation d’un jeune de la région.

Contacté par TunisieNumérique Bechir Ben Mansour,  membre de la société civile a indiqué que l’arrêté, nommé Bechir Awled Bou Ali est accusé d’avoir agressé un agent de sécurité. Il a ajouté que l’accusé est entraîneur de l’équipe sportive Olympique Meznel Chaker et il faisait partie de la commission de la protection de la révolution.  Il avait participé à la révolution et  lutté contre l’ancien régime, d’après le témoignage de Ben Mansour.

Il a menacé d’intensifier les protestations si les autorités ne libérèrent pas l’arrêté.

Publié par des ennemis de la révolution (Manel Derbeli, Tunisie Numérique, 27 septembre 2012)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites, La révolution tunisienne and tagged , , , , . Bookmark the permalink.