[Anti THT] Tous à Avranches (50) samedi 29 septembre pour une manif’ festive et une soirée film

Salut,
Ce mail de la part de l’assemblée anti-THT.
Antinucléairement.

CRAN, 24 septembre 2012

Bonjour,

À une semaine du départ de la manif’ d’Avranches pour dire une nouvelle [fois] tout le mal que l’on pense de ce projet de ligne THT Cotentin-Maine, ainsi que des projets mégalos qui dévastent chaque jour un peu plus les terres arables de ce vieux monde nucléaire (allez faire un tour du côté de Laval et de son chantier LGV), et parce que bien des choses restent à discuter, à faire et à construire autour de cette lutte :

nous vous invitons à venir dès 10h au jardin des plantes d’Avranches (50) pour [une] journée classée sous le signe de la visibilié de l’opposition à la THT envers les populations qui vivent et vivront malheusement avec.

http://juralib.noblogs.org/files/2012/09/039.jpg

Allez voir l’appel de la manif’ et toutes les bonnes infos sur notre site internet.

Ci-dessous un petit texte qui fait du bien à la lutte !

RTE dégage, c’est maintenant !

L’absence d’un arrêté d’occupation temporaire de la propriété pour LA CONSTRUCTION de la ligne enfin démasquée.

Un grain de sable dans les rouages du rouleau compresseur de la ligne THT Cotentin-Maine, rien qu’un grain de sable vu qu’entre le 31 juillet et ce jugement, RTE a pressé pour que soient terminés les deux pylônes sur les terres en question.

Cela confirme que tous les propriétaires concernés par cette THT qui n’ont pas passé d’accord à l’amiable avec RTE sont en droit de refuser les travaux chez eux : RTE ne dispose nulle part de l’arrêté préfectoral d’occupation provisoire pour des travaux relatifs à la construction de la ligne THT Cotentin-Maine en construction.

Le 21 septembre et jusqu’à ce que RTE se mette en règle, soit en trouvant un accord avec Yves LARSONNEUR soit en obtenant le bon arrêté préfectoral d’une part et un jugement sur le montant des indemnités à octroyer à la famille LARSONNEUR, plus aucun envoyé (employé, sous-traitant, vigile de RTE) ne devra être sur les terres des LARSONNEUR.

Depuis, les vigiles ont disparus des pylônes concernés, RTE a fait appel de la décision de justice. L’ogre qui dévaste tout sur son passage n’arrive pas à passer au dessus de toutes les décisions préfectorales ? même lorsqu’elles ne sont pas prises ? Les travaux sont suspendus au Chefresne et des poulies sont démontés des pylônes à Margueray (commune juste au sud du Chefresne). Aucun travaux de câblages ne peut se faire sans que le pylône chez la famille Osmond ne soit réalisé… que d’encombres !

RTE a aussi été jugé responsable de l’accident causé à Sylvie LARSONNEUR et a ordonné une expertise pour chiffrer le préjudice que cette dernière a subi.

Cette décision et la situation démontre s’il en était besoin que la lutte est loin d’être finie :

TOUS À AVRANCHES LE 29 SEPTEMBRE 2012 !

APPEL À RÉAGIR (PARTOUT) AILLEURS AUX PROCHAINS TRAVAUX SUR LE CHEFRESNE :

http://juralib.noblogs.org/files/2012/09/191.jpg

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme, Luttes antinucléaires and tagged , . Bookmark the permalink.