[Nous sommes leurs cibles en toute impunité] Appel à soutien pour la vérité sur le meurtre d’Amine Bentounsi

Comment obtenir la justice suite à l’assassinat d’Amine Bentounsi et élargir la lutte contre les meurtres policiers impunis ?

Le 21 avril dernier, Amine Bentounsi, le plus jeune incarcéré de France à 13 ans, nous a quittés à 29 ans, de balles tirées dans le dos par un policier lancé seul à sa poursuite à Noisy-le-Sec. Un juge d’instruction a eu le courage de le mettre en examen, au grand dam des policiers, qui sont vent debout contre cette initiative judiciaire, ont multiplié les manifestations, avec le soutien de Sarkozy à l’époque.

Bien évidemment, l’enquête va se heurter à leur résistance…

Amal Bentounsi, la sœur d’Amine, lutte courageusement pour faire établir la vérité et passer la justice, un combat qui va être difficile et long, mais elle est déterminée, et nous le sommes avec elle.

En effet, Amal ne se bat pas que pour son frère, mais pour tous les jeunes abattus par la police dite républicaine en France, jeunes dont la liste s’allonge sans fin depuis plus de quarante ans. Elle se bat, et nous nous battons, pour obtenir la sanction des policiers qui abusent de leur arme et réclament et mettent en pratique le « droit de tuer librement », pour faire en sorte que l’on ne tue plus nos enfants des quartiers populaires comme des chiens.

Amal mène le même combat que ceux qui ont créé les collectifs Vérité et Justice pour Ali Ziri, pour Lamine Dieng, pour Jamal de Gennevilliers, pour Wissam de Clermont-Ferrand, etc…

Elle a reçu un soutien entier des militants d’ATTAC lors de leur université d’été à Toulouse le 27 août dernier.

Nous vous appelons à la soutenir et à coordonner nos luttes pour mettre fin aux meurtres policiers impunis et faire respecter la vérité et la justice.

Un homme est un homme, une vie est une vie, nous n’acceptons pas le « deux poids, deux mesures ». La police n’a pas le permis de tuer, et doit respecter une éthique républicaine.

Nous proposons de mettre en place une coordination, un réseau ou une association unitaire entre tous les collectifs existants pour mener une action commune jusqu’à la reconnaissance de ces crimes et leur sanction.

Contacts : Amal BentounsiÉvelyne Perrin

Meaux le 28 août 2012


Une ballade à moto

Chevauchant l’engin qui hurle et bondit
Je suis le roi de la cité et passe en trombe
Tout est à moi, je suis le plus beau

Plus rien ne compte que la vitesse
Liberté, je te connais enfin
Les immeubles tristes s’enfuient derrière moi

Pas eu le temps de prendre un casque
La ligne blanche, c’est pas fait pour moi
Pour une fois j’échappe au ghetto

Derrière moi soudain une sirène
Toujours là et pas dans le XVIe
La poursuite commence, à fond la caisse

Ils me poussent contre le trottoir
Mes roues crissent, je vais dans le mur
Paierai-je ma liberté au prix de la mort ?

Leur crime sera bien sûr banal
Permis de tuer, c’est le plus du métier
Nous sommes leurs cibles en toute impunité

Abdelghani, 16 ans,
19 août 2012 à Clermont-Ferrand, château de Vergnes

This entry was posted in Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.