On aime le poulet grillé à Bourtzwiller (Mulhouse)

Mulhouse. Des cocktails molotov contre le poste de police

Quatre cocktails molotov ont été tirés hier soir peu avant 20h dans la cour du poste de police municipale basé à Bourtzwiller. Un seul a pris feu et un fonctionnaire a reçu une bouteille dans les jambes mais cette dernière, heureusement, n’a pas explosé.

Depuis une dizaine de jours, des incidents à répétition se déroulent dans le quartier sensible de Bourtzwiller. Le principe est toujours le même, les trublions allument des poubelles ou mettent le feu à des voitures pour attirer les pompiers et les policiers. Une fois les fonctionnaires sur place, c’est à coups de jets de pierres et de cocktails molotov qu’ils sont accueillis. Hier soir peu avant 20h, les événements ont pris une tournure plus inquiétante encore puisqu’un groupe de jeunes encapuchés s’en est pris directement au poste de police municipale du quartier. Quatre bouteilles ont été lancées dans la cour, une seule a pris feu. Un fonctionnaire sur place a reçu un des projectiles dans les jambes. Mais heureusement, ce dernier ne s’est pas embrasé. Le fonctionnaire, très choqué, a dû être pris en charge par les pompiers.

Pour le Directeur départementale de la sécurité publique (DDSP 68) Alain Martinez, « ce groupe s’amuse à un jeu très dangereux et qui pourrait avoir des conséquences graves. L’utilisation de cocktails peut avoir des suites dramatiques au-delà des dégâts occasionnés et pour leurs utilisateurs cela peut conduire tout droit aux assises. Nous ne sommes pas dans des affrontements entre bandes rivales mais bien dans des confrontations avec les forces de l’ordre, avec des policiers qui sont clairement visés. » Ce week-end déjà, le DDSP avait fait appel aux renforts d’une demi-compagnie de CRS venue de Charleville-Mézières. Un des fourgons, en patrouille dans le quartier, avait lui aussi essuyé des jets de projectiles artisanaux enflammés. Aujourd’hui, à l’occasion de la fête de la musique, un dispositif spécifique devrait être mis en place. En attendant, une enquête est en cours pour confondre les auteurs de ces actes de nature criminelle.

Publié par des larbins de la maison Poulaga (Alain Cheval, DNA.fr, 20 juin 2012)


Mulhouse. Les policiers à nouveau victimes d’un guet-apens à Bourtzwiller

Depuis une dizaine de jours, une poignée de jeunes trublions défient les forces de l’ordre dans le quartier de Bourtzwiller.

Dans la nuit de vendredi à samedi, plusieurs équipages ont essuyé des jets de cocktails Molotov. Personne n’a été blessé mais deux véhicules des fonctionnaires ont été endommagés.

Le principe est toujours le même. Les trublions mettent le feu à des voitures ou des poubelles pour attirer les pompiers et les policiers qui les accompagnent. Cela a commencé peu avant minuit par un feu de voiture rue de la Tuilerie, puis vers 0h40 par une autre voiture rue du Progrès et finalement juste avant 1h par deux voitures, rue de Dieppe. Une vingtaine de jeunes visages dissimulés s’en sont pris aux véhicules de la BAC (brigade anticriminalité) et de la Canine ; véhicules qui ont essuyé des jets de cocktails Molotov. Résultat : depuis hier, une compagnie de CRS est en poste dans le quartier.

Publié par des larbins de la maison Poulaga (Alain Cheval, DNA.fr, 17 juin 2012)


Mulhouse. Les policiers, victimes d’un guet-apens à Bourtzwiller

Caillassages, jets de cocktails Molotov sur les policiers… La nuit de samedi à dimanche a été particulièrement agitée à Bourtzwiller.

Les premiers incidents ont été enregistrés vers 22h30 avec une série de feux de bennes, rue Saint-Nazaire et Brossolette. Vingt minutes plus tard, toujours dans le même périmètre, d’autres bennes ont été incendiées mais c’est à l’arrivée d’un équipage de police secours que les choses ont dégénéré.

Les fonctionnaires étaient visiblement attendus de pied ferme par une vingtaine d’individus, tous cagoulés ou visages masqués. Ils ont encerclé la voiture. Armés de barres de fer et de pierres, ils ont commencé à secouer le véhicule, forçant les policiers à faire marche arrière. C’est au cours de ce repli que plusieurs cailloux ont atteint et sérieusement dégradé le véhicule. Un engin incendiaire a même été lancé mais n’a pas atteint sa cible, s’écrasant et s’enflammant à environ quatre mètres du véhicule. L’équipage a dû faire usage de son flash-ball à deux reprises pour repousser les trublions. Des renforts (deux équipages police secours, deux équipages de la BAC et la brigade canine) se sont rendus sur les lieux du guet-apens.

Un policier légèrement blessé

Mais là également, un groupe de jeunes, arrivé du parking de la rue de Bordeaux, s’est attaqué aux forces de l’ordre à coups de jets de pierres. Un second véhicule a également été abîmé et un conducteur touché par un projectile au niveau du crâne. Un des équipages de la brigade anticriminalité a, lui, été pris à partie au niveau des rues Brossolette et Toulon. Les fonctionnaires ont dû, à leur tour, faire usage de leurs lanceurs de balles de défense. Le calme est revenu dans le quartier vers minuit.

Seule une voiture a encore été incendiée à 1h10, rue des Romains, et une benne est partie en fumée à 2h15, rue de l’Armistice.

Publié par des larbins de la maison Poulaga (Alain Cheval, DNA.fr, 11 juin 2012)

This entry was posted in Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged , , . Bookmark the permalink.

1 Response to On aime le poulet grillé à Bourtzwiller (Mulhouse)

  1. Pingback: [Mulhouse] Plusieurs attaques contre la police à Bourtzwiller | Le Chat Noir Emeutier

Comments are closed.