[Vannes] Agression fasciste

Communiqué CVED56 (Comité de vigilance contre l’extrême droite, morbihannais) :

Ce samedi 2 juin, s’est tenue à Vannes à l’hôtel Mercure (groupe Accor), une conférence intitulée les « Assises face à l’immigration » par quatre groupuscules de la frange dure de l’extrême droite, raciste et fasciste. Nous nous interrogeons sur la complaisance de l’hôtel Mercure quant à la tenue de ce genre d’événement nauséabond. Devant l’hôtel Mercure circulait un service d’ordre musclé avec chien (typique de ce genre de rassemblements). La préfecture et la mairie de Vannes ne pouvant qu’être au courant de la tenue de cette assemblée, nous nous interrogeons également sur leur complaisance. En mars 2009, la mairie de Vannes avait pris un arrêté pour annuler le spectacle de Dieudonné au motif de risques de « troubles à l’ordre public ». De même, l’hôtel Mercure (groupe Accor) où devait se dérouler le « spectacle » de « l’humoriste » avait aussi annulé sa prestation… (cf. cet article de Libération)

On pouvait s’attendre à ce que des propos racistes tombant sous le coup de la loi soient prononcés au cours de cette conférence diffusée également en direct sur internet, ce fut effectivement le cas : discours tenant des thèses racialistes et ethno différencialistes.

Un groupe de jeunes Vannetais s’est rassemblé pacifiquement devant l’hôtel Mercure pour protester contre ce type de discours racistes. La réponse du service d’ordre des organisateurs de la conférence a été à la hauteur des thèses haineuses qu’ils professent, c’est-à-dire brutale : gaz lacrymogène, agressions à la batte de base ball, jets de pierres et de bouteilles sur les jeunes qui ont été surpris et qui ne venaient pas pour en découdre. Il y a eu trois jeunes blessés dont deux hospitalisés.

Les institutions et la direction de l’hôtel Mercure n’ont pas joué leur rôle en laissant les adversaires de la démocratie s’organiser. Nous, Comité morbihannais de vigilance contre l’extrême droite, condamnons fermement les violences commises contre les jeunes par les nervis d’extrême-droite, nous affirmons notre entière solidarité avec cette jeunesse. Plus largement, nous dénonçons à la fois les idées et pratiques développées par les organisations d’extrême-droite (fussent-elles groupusculaires) et la complaisance vis-à-vis de celles-ci par la Préfecture, la Mairie de Vannes et l’hôtel Mercure.

Une des structures organisatrices de ces « assises face à l’immigration » avance masquée car elle présente des candidats et candidates aux futures élections législatives sous des apparences « régionalistes modérées » au nom de « Bretagne, nous avons foi en toi ». Il est important pour nous de leur faire tomber le voile : il s’agit bien d’une structure fascisante.

En lien un dossier sur une partie des organisateurs de ce rassemblement présentant une liste « Bretagne nous avons foi en toi » aux législatives.

Le CVED 56 (Comité de vigilance contre l’extrême droite, morbihannais)


OUEST FRANCE Vannes :

Un débat sur l’immigration provoque une bagarre

Des habitants du quartier de Kercado et des participants à une conférence sur l’immigration se sont affrontés physiquement samedi soir à Vannes.

Trois organisations : « War Raok, la voix de la nation bretonne », « Résistance républicaine » et Jeune Bretagne, les identitaires bretons » tenaient l’après-midi, dans un hôtel vannetais, un débat sur l’immigration. Il fallait, pour y participer, s’inscrire.

Vers 18h30, quelques dizaines de personnes du quartier voisin de Kercado se positionnaient autour du lieu de la conférence pour montrer leur désaccord avec les thèses développées lors de la rencontre. Des participants au débat, vivant cette présence comme une provocation, rejoignent alors le service d’ordre à l’extérieur.

Deux blessés légers

Les deux groupes vont se battre sur le parking de l’hôtel durant cinq minutes. Jusqu’à ce que la police arrive. Deux Vannetais seront soignés à l’hôpital pour des blessures légères. Un participant au débat a été incommodé par des gaz lacrymogènes.


TÉLÉGRAMME Vannes :

Vannes. La réunion d’identitaires bretons dégénère en bagarre

Une bagarre a éclaté, samedi, vers 18h30, sur le parking de Chorus, à Vannes, entre des participants à un colloque d’identitaires bretons et des habitants du quartier de Kercado.

Des membres d’associations d’identitaires bretons s’étaient donné rendez-vous à Vannes, dans la salle de réunion d’un hôtel, samedi après-midi, pour « un colloque breton sur l’immigration », organisé par War Raok, La voix de la nation bretonne, Résistance républicaine et Jeune Bretagne, les identitaires bretons.

Des jeunes Vannetais, « choqués qu’une telle réunion puisse se tenir à Vannes », sont venus « tenter de débattre avec les identitaires ».

La situation a aussitôt dégénéré entre les deux groupes d’une trentaine de personnes. La police est intervenue, mettant fin aux échauffourées. Deux jeunes de Kercado ont été blessés.

Reçu le 4 juin 2012

This entry was posted in Antifascisme and tagged , . Bookmark the permalink.