THT : L’internationale du GUILIGUILI remercient chaudement RTE

http://juralib.noblogs.org/files/2012/06/000.pngChère ReTeTe,

Dans ce concert de désapprobation qui s’élève avec raison du fond des chemins creux sur tes mafieuses méthodes (pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font), une voix s’élève pour soutenir ton infâme besogne.

Hé oui il était temps que les lignes se brouillent, que les positions vacillent et que les trous du cul s’en mêlent……

Si nous te remercions aujourd’hui, c’est pour les possibilités que tu nous offres de t’en faire baver pour l’éternité… Et nous commencions sérieusement à désespérer de tes capacités à nous passionner.

Au lieu de s’attarder la betterave dans les bars clandestins de nos home sweet home, une génération spontanée de petits Don Quichottes hilarants arpentent désormais la cambrousse à la recherche des aires de jeu mises sympathiquement à leur disposition par tes soins.

Soyons clairs… Nous ne t’aimons pas.

Tes manières nous déplaisent, tes amitiés nous gênent et ton arrogance nous irrite la pompe à vie.

Il faut cependant te reconnaître cette capacité à organiser les bases de situations passionnantes…… « L’aventurier est celui qui fait arriver les aventures, plus que celui à qui les aventures arrivent » écrit celui pour qui « l’histoire est émouvante » et le divertissement intégral. (Non ce n’est pas dans OUIOUI saccage le bocage… Cherche encore.)

Nous ne sommes ni de ceux qui alimentent les marches funèbres, ni des gentils animateurs du spectacle de la critique ……… nous sommes bien moins que ça. Juste libérés des illusions…

C’est dire si nous sommes dangereusement amusants et indésirables sous tous systèmes.

Nous savons les règles un brin pipées…… Que le rapport de force reste bien inégal…… Que tes stroumphs suréquipés en cerveaux disponibles et dressés pour en découdre avec l’esprit des arbres n’attendent que de nous couper la sève.

Oui, tout cela nous le savons… Vous irez jusqu’au bout… Ne pas perdre la face.

Cependant, prends garde à ce qui se passe, tout particulièrement au Chefresne, et à la façon dont tu négocieras la réponse à l’offense qui t’est faite… Nous parlons ici du « village » gaulois devenu symboliquement le lieu de résistance à ta toute puissance illégitime et des quelques irréductibles bonobos qui vocalisent leur détermination sur radio canopée dans le petit bois de la Bévinière.

Nos armes de distraction massive ne supporteraient pas de te voir leur faire bobo.

Ne sous-estimes pas le JE/JEU qui nous anime et le NOUS qui nous sublime.
Dis toi bien que tu partiras un jour…… Et le plus vite sera le mieux.
Qu’il sera alors toujours temps d’accélérer  le vétuste de tes mégalocroix afin de les remiser au rayon des aberrations médiocratiques…… Juste pour s’amuser.
Nous croyons à la force de l’escargot.

La poussière est ton avenir… Nous en faisons déjà l’élevage.
LE GRAND JEU a déjà commencé.
Pour tout ça, nous te remercions.

Pour l’internationale du GUILIGUILI : Raymonde DUSILENCE

Reçu le 9 juin 2012

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme, Luttes antinucléaires and tagged , . Bookmark the permalink.