[Dijon détourné (5)] Solidarité avec les inculpé-e-s de l’antiterrorisme ! Propageons la révolte et nos mauvaises intentions !

Le 6 mai 2012, pendant que d’autres élisaient un nouveau chef, un petit collage de détournements en solidarité avec les inculpé-e-s du procès « Mauvaises intentions » a été effectué autour du campus universitaire de Dijon.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1336726078.jpg

Affiche photographiée à Dijon fin avril 2012

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1336726122.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1336726163.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1336726203.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1336726240.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1336726271.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1336726316.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1336726358.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1336726424.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1336726464.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1336726515.jpg

This entry was posted in Graffitis divers, Répression de la "mouvance anarcho-autonome" en France (2007-...) and tagged , . Bookmark the permalink.

1 Response to [Dijon détourné (5)] Solidarité avec les inculpé-e-s de l’antiterrorisme ! Propageons la révolte et nos mauvaises intentions !

  1. Martine LAMBERT says:

    ATTENTION
    Un nouveau syndicat, encore plus à droite, va se créer dans la magistrature
    (http://libertes.blog.lemonde.fr/2012/05/12/adroite-creation-dun-nouveau-syndicat-de-magistrats/ )
    C’est « une jeune parquetière, Alexandra Onfray, 39 ans, ancienne conseiller de Rachida Dati et procureur-colonel du Tribunal aux armées de Paris » qui signe l’appel.

    Extrait du programme de ce nouveau syndicat : «  (…) Parce que vous refusez, comme le propose le nouveau président élu dans son programme ou dans ses engagements écrits (notamment auprès des syndicats de magistrats), de supprimer les peines planchers et la rétention de sûreté, de conférer le droit de grève aux magistrats, de stopper les programmes de construction de places de prison votés dans la dernière loi de finances ( …) Parce que la Justice est notre passion et que nous n’accepterons pas qu’elle devienne un service social qui aide et déculpabilise ceux qui devraient la redouter (…) »

    L’article rappelle qu’ « Un premier syndicat très marqué à droite, l’Association professionnelle des magistrats (APM), avait été fondé juste après la victoire de la gauche en 1981 et s’est dissous en 2008 dans de pénibles convulsions. » (…)
    Voir l’histoire d’affairisme en tout genre de ce syndicat dissous depuis 2008 et tout l’article ici : http://libertes.blog.lemonde.fr/2012/05/12/adroite-creation-dun-nouveau-syndicat-de-magistrats/

Comments are closed.