[Révolution tunisienne] Le bureau du mouvement Ennahdha à Thala attaqué par les ouvriers des chantiers

Un mouvement de protestation déclenché par les ouvriers de chantiers dans la ville de Thala (gouvernorat de Kasserine) a dégénéré, mardi, en actes de violence et de trouble. Les ouvriers de chantiers protestent contre le retard pris dans leur paiement et revendiquent leur titularisation.

Les protestataires ont barré la route reliant la ville de Thala à Kasserine et contraint les administrations publiques dans la région à suspendre leurs activités.

Le bureau du mouvement Ennahdha à Thala a été, également, attaqué par les ouvriers de chantiers qui ont saccagé et détruit tous les équipements du local.

Des mouvements de protestation similaires ont eu lieu dans les villes de Majel Bel Abbas et Sbeitla pour revendiquer l’emploi et le développement de leur région.

D’autre part, les habitants de Feriana et Tlabet ont observé une grève générale pour réclamer leur droit au développement et régulariser la situation des ouvriers de chantiers.

Publié par des ennemis de la révolution (Babnet, 8 mai 2012)

This entry was posted in L'insurrection tunisienne et ses suites and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.