[Alger] Enlèvement d’un abstentionniste actif

Enlèvement hier soir à Alger de M. Tarek Mameri un jeune cyber activiste qui a appelé au boycott des élections législatives

Tarek MAMERI, âgé de 23 ans, demeurant à Alger, quartier de Belouizdad, a été enlevé hier 1er mai à 21 heures en plein centre d’Alger par plusieurs individus en civil qui circulaient à bord d’un véhicule banalisé de marque Caddy Volkswagen de couleur blanche.

Il se trouvait en compagnie de plusieurs de ces camarades habitant le quartier qui ont rapporté l’information à ses proches.

Ces hommes n’étaient pas munis d’un mandat d’arrêt et l’ont obligé par la force à monter à bord de leur véhicule ; Il s’agit du modus operandi habituel des services de sécurité algériens lorsqu’ils procèdent à des arrestations ou à des enlèvements qui sont généralement suivis par des détentions au secret dans leurs locaux.

M. MAMERI est devenu en quelques semaines sur Internet une figure emblématique de la jeunesse algérienne dont il exprimait toute la mal vie et le désespoir ; il avait annoncé dans une vidéo récente postée sur Youtube qu’il s’attendait à être arrêté en raison de son appel au boycott et de ses critiques publiques contre la corruption du pouvoir algérien.

Il ne fait donc pas de doute que son enlèvement est motivé par son rôle de cyber activiste qui dénonce avec beaucoup de courage la corruption, les abus et les violations des droits humains dans son pays.

Alkarama a saisi aujourd’hui M. le Rapporteur spécial sur la liberté d’opinion et d’expression des Nations unies pour l’informer de la situation.

Quelques vidéos de Tarek MAMERI :

http://www.youtube.com/watch?v=1kVqTj21OR8
http://www.youtube.com/watch?v=RuvgOOeiGAc
http://www.youtube.com/watch?v=kaOH37St2LY
http://www.youtube.com/watch?v=rNJQDc-dswI

Sa page facebook :

https://www.facebook.com/tarekalgerien1988?ref=ts

Alkarama, 2 mai 2012 / Algeria Watch


Tarek Mameri arrêté par la police pour avoir posté des vidéos appelant au boycott des élections

Tarek Mameri, un jeune homme de 23 ans, originaire de Belouizdad (Alger) a été arrêté mardi 1er mai par des personnes en civil pour « avoir posté des vidéos appelant les Algériens à boycotter les élections du 10 mai prochain ». C’est du moins le motif de l’arrestation  évoquée par un membre de la Ligue Algérienne des Droits de l’Homme (LADDH) que nous avons pu joindre ce matin par téléphone.  « Nous tentons de prendre contact avec les parents du jeune homme pour savoir exactement les accusations retenues contre lui », indique notre source.

« Mardi 1er mai, le jeune homme a été kidnappé puis il a été  transporté à bord d’un véhicule par des personnes en civil. Ce n’est qu’aujourd’hui mercredi que l’information de son arrestation a été confirmée car des policiers se sont déplacés jusqu’à la maison du concerné pour demander les papiers d’identité du jeune homme arrêté », ajoute notre interlocuteur.

Le jeune homme a posté des vidéos où il appelle au boycott tout en s’attaquant au discours de certains personnalités politiques, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika et de deux de ses ministres.

Aux dernières nouvelles, et selon un representant de la LADDH, Tarek Mameri sera présenté au juge d’instruction demain, jeudi 3 mai.

Leur presse (Hamida Mechaï, ElWatan.com, 2 mai 2012)

This entry was posted in Les luttes de classes en Algérie and tagged , . Bookmark the permalink.