« Elle s’est tue, l’eau qui parlait » (2)

Guerre contre les enfants – Tu n’as pas de Trouble de la Personnalité…

Tes conseillers, profs, parents, docteurs, et autres policiers te disent que tu as une mauvaise personnalité et que tu ne fonctionnes pas correctement. Nous pensons qu’ils ont tort et que ce sont eux et le système mondial qui ne fonctionnent pas correctement.

L’école est une prison abusive et ennuyeuse, créée pour casser ton esprit et te maintenir dans l’ignorance. Si tu t’ennuies à l’école, c’est parce que les profs sont chiants, les thèmes traités sont sans intérêt et l’école est une cage. On ne t’enseigne que ce que le gouvernement veut que tu saches. Il y a des tas de choses intéressantes à connaître, mais l’école ne te les enseignera sûrement jamais. Tu es comme un cheval qu’on brise pour que tu sois un simple rouage dans la machine quand tu seras grand, ainsi tu consommeras, travailleras et mourras. Il faut 15 années d’école pour briser un être humain et le rendre d’accord avec la misère de la vie quotidienne. Par chance, beaucoup de jeunes continue de se rebeller. Ceux-là – ceux qui ont un esprit encore actif – sont pris pour cible par les établissements psychiatriques qui utilisent des armes infondées mais diaboliques, telles que le Trouble Oppositionnel avec Provocation (TOP) et le Trouble du Déficit de l’Attention (TDA).

La plupart des psychiatres sont juste des flics assis sur des sofa. Leur travail consiste à te faire croire qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez toi, pour que tu ne te rendes pas comptes de ce qui ne va pas réellement : tu vis dans une société de merde où tu sens impuissant, et cela te rend sauvage. Tu n’es pas fou – la société de masse, la guerre, la vigilance, le gouvernement, les flics, les banquiers, les armées, l’injustice, la misère… ça, c’est fou !! La psychiatrie est aussi inventée de toute pièce, ex. : il n’y a aucune base scientifique pour tous ces troubles et par conséquent il n’y a aucune preuve de comment ou si les traitements marchent. C’est une arme politique, créée pour détruire ta confiance, ton indépendance, ton pouvoir et ton esprit.

Aucun enfant ne devrait recevoir des traitements psychiatriques. Donner des traitements psychiatriques à des enfants et une attaque et une maltraitance envers les enfants. Les docteurs n’ont aucune idée de la manière dont fonctionnent les médicaments, surtout sur des cerveaux encore en développement. Si tu veux changer la chimie de ton cerveau, soignes ton alimentation (manges beaucoup de fruits et légumes frais et crus), fais de l’exercice et évites toute sorte d’addiction. La plupart des traitements psychiatriques et des « thérapies » comme l’électroconvulsivothérapie (ECT) sont juste des lésions cérébrales sans distinction et peuvent causer des handicaps permanents et la perte des fonctions cognitives sur les enfants et les adultes.

Les personnalités ne peuvent être mauvaises. Il est impossible d’être « troublé ». Les docteurs ne savent même pas ce qu’est une personnalité. La psyché humaine a été et sera toujours discutée, elle est un mystère, et un sujet de débat philosophique, non médical. Tu es qui tu es, et la personne que tu es est un individu à l’esprit libre emprisonné dans une société humaine et dans un monde contrôle par des petits groupes de personnes qui n’aiment pas la liberté et qui ont le pouvoir de t’oppresser.

Il n’y a rien de normal. Tout sur cette planète, et au-delà, est complètement unique. Il n’y a rien ni personne qui te soit égal dans tout l’univers. Quiconque essaie de te faire croire que la « normalité » existe est un imbécile. Quiconque utilise son autorité, force ou l’argument de l’imbécile pour te faire rentrer dans la définition de la « normalité » à travers le diagnostique psychiatrique, les médicaments, la détention, ou la thérapie comportementale induisant l’obligeance, devrait être arrêté.

Résiste aux docteurs, parents, profs et autres flics qui ne défendent pas tes intérêts. Occupe-toi de ta propre santé et de ta propre éducation, les deux sont importantes et tu en es responsable. Défend-toi contre ceux qui veulent te détruire et te contrôler.

Traduit de l’anglais (325) par Contra Info, 21 avril 2012

This entry was posted in Nos corps nous appartiennent. Bookmark the permalink.