La critique des médias en action à La Grande-Borne (Grigny)

Une équipe de France 3 agressée

Une équipe de la rédaction de France 3 Ile-de-France a été agressée ce matin par des personnes cagoulées munies de barres de fer dans la cité de La Grande-Borne à Grigny (Essonne), a-t-on appris mardi auprès de la chaîne.

« Ce matin, deux journalistes en reportage pour le 12/13 de France 3 Paris Ile-de-France à la cité de la Grande Borne à Grigny, accompagnées de leur opérateur de prise de son, ont été agressées par des individus cagoulés et munis de barres de fer », a annoncé France 3 dans un communiqué.

« Elles ne sont pas blessées mais très choquées et ont déposé plainte au commissariat. La caméra leur a été volée », a ajouté la chaîne, qui a « dénoncé cette agression portée à l’encontre de journalistes dans le cadre de l’exercice de leur métier ».

L’agression survient après celle d’une autre journaliste dimanche à la cité de La Grande-Borne, travaillant pour RMC. Une journaliste, également en reportage, a été agressée physiquement et son matériel a été volé, a-t-on annoncé à la rédaction de RMC.

Ces agressions se produisent alors que l’Opievoy, bailleur social d’Ile-de-France, a annoncé lundi soir dans un communiqué avoir porté plainte contre X, après l’agression mercredi d’un de ses gardiens en poste dans la cité de La Grande-Borne.

Le parquet d’Évry a précisé qu’une enquête a été confiée au commissariat de Juvisy-sur-Orge (Essonne).

Leur presse (Agence Faut Payer, 28 février 2012)

This entry was posted in Critique des médias and tagged , , , . Bookmark the permalink.