[Carnaval de Nice] Une caméra de surveillance et sept pandores HS

Nice : Le carnaval indépendant dérape

Quelques 250 personnes participaient aux festivités lorsque des débordements ont amené les CRS à intervenir.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1330347824.jpg

7 personnes ont été interpellées, conséquence des dérapages du carnaval indépendant. Jets de farine et d’œufs sur les passants, et moins traditionnelles, dégradations sur les caméras de vidéosurveillance ont poussé les CRS présents pour la sécurité du carnaval officiel à intervenir avec tous leurs moyens de persuasion.

Environ 250 personnes participent au carnaval indépendant, sur la place Garibaldi. La fête bat son plein, dans un excellent état d’esprit, lorsque des participants jettent, a priori, farine et œufs sur les passants. Une caméra de vidéosurveillance aurait également subi des dégradations.

Les CRS, présents pour assurer la sécurité du carnaval officiel, décident alors d’intervenir. Ils chargent et dispersent un groupe avec des gaz lacrymogènes.

« Passe d’armes » brève, mais musclée. Bilan : 7 policiers très légèrement blessés et acheminés à l’hôpital Saint-Roch.

7 personnes interpellées, personnes entendues au commissariat de la ville pour dégradations et, pour deux d’entre elles, faits de rébellion.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1330347839.jpg

Leur presse (Yves Lebaratoux, France 3 Côte d’Azur, 27 février 2012)

This entry was posted in Vidéosurveillance, Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged . Bookmark the permalink.

1 Response to [Carnaval de Nice] Une caméra de surveillance et sept pandores HS

Comments are closed.