[Narbonne] Nike les CRS

Ils ne sont pas venus seulement pour faire acte de présence. Depuis leur arrivée, les renforts de CRS envoyés à Narbonne procèdent à des opérations de contrôles… et chaque jour apporte son lot de contrevenants.

Mardi, à 17 h 55, un Tarnais de 26 ans a ainsi été percé à jour : il conduisait alors que son permis avait été suspendu. Quant à l’automobiliste de 43 ans contrôlé à 19 h, il n’était même pas titulaire dudit permis. Moins d’une heure plus tard, un mineur de 17 ans se faisait pincer avec 1,5 g de cannabis dans les poches, et un Tarnais (décidément !) de 19 ans se voyait confisquer les deux couteaux avec lesquels il avait l’habitude de se balader.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1327058891.jpg

Les policiers de Narbonne ont ensuite pris le relais dans la nuit de mardi à mercredi : ils ont surpris un homme de 36 ans roulant avec 0,98 g d’alcool dans le sang. Tout ce beau monde a été laissé libre après audition, les dossiers prenant la direction du parquet. Cette forte mobilisation policière n’est en tout cas pas appréciée de tous : dans la nuit de lundi à mardi, certains l’ont fait savoir sur un mur de St-Jean St-Pierre comme le montre notre photo.

Leur presse (LIndependant.fr), 19 janvier 2012.

This entry was posted in Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged . Bookmark the permalink.