[Afghanistan] La police travaille

Est afghan : un véhicule de police attaqué à la grenade, 20 blessés

Gardez (Afghanistan) – Au moins 20 personnes, surtout des civils, ont été blessées dimanche à Khost, dans l’est de l’Afghanistan, dans un attentat à la grenade visant un véhicule de police, selon la police, la deuxième attaque de ce type en moins de 48 heures.

Un homme a lancé au moins deux grenades contre un pick-up de la police, au milieu du marché très fréquenté de la ville de Khost, avant de parvenir à s’enfuir, a expliqué à l’AFP Mir Akbar Mangal, porte-parole de la police dans la province de Khost.

Vingt personnes (…) ont été blessées dans cette attaque. Personne n’a été tué, a-t-il déclaré. Il a ensuite précisé que les victimes étaient deux policiers et 18 civils.

L’attentat n’a pas été revendiqué. Les talibans, qui mènent une sanglante insurrection depuis qu’ils ont été chassés du pouvoir fin 2001, par une coalition menée par les États-Unis, étaient injoignables dans l’immédiat.

Vendredi soir, un homme avait jeté plusieurs grenades contre un commissariat de Kaboul. L’attaque n’avait pas fait de blessé et son auteur était parvenu à s’enfuir.

Les attaques à la grenade sont bien moins fréquentes que les attentats suicide ou celles utilisant des bombes artisanales placées sur les routes, armes favorites des insurgés islamistes.

Les talibans avaient, vendredi, revendiqué l’attaque de Kaboul, mais affirmé qu’il s’agissait d’un attentat suicide.

La province de Khost et ses voisines de Paktia et de Paktika, toutes frontalières des zones tribales pakistanaises, bases arrières des insurgés afghans, sont des bastions du réseau Haqqani, lié aux talibans.

Samedi soir, trois policiers ont par ailleurs été tués dans l’explosion d’une bombe artisanale, déclenchée au passage de leur véhicule, dans la province occidentale de Farah, a indiqué à l’AFP le chef de la police pour la zone Ouest, Ghulam Dastqir Rustamyar.

Hier soir, un véhicule de patrouille de la police a été touché par l’explosion d’une bombe artisanale, alors qu’il revenait de la province voisine de Nimroz, plus au sud, a-t-il indiqué, précisant que trois policiers avaient été tués et trois blessés dans l’explosion.

Leur presse (Agence Faut Payer), 18 décembre 2011.

This entry was posted in General and tagged . Bookmark the permalink.