[Grèce] La révolution sociale maintenant !

Athènes : Heurts entre manifestants et forces de l’ordre

La police grecque a fait usage de gaz lacrymogène ce mardi à Athènes contre des dizaines de manifestants cagoulés qui jetaient des cocktails molotov et des pierres contre les forces de l’ordre en marge d’une manifestation. Des centaines de personnes s’étaient rassemblées dans la capitale jusqu’au parlement pour commémorer la mort d’un jeune lycéen tué par la police en 2008.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1323210631.jpg

La mort d’Alexandros Grigoropoulos, 15 ans, avait déclenché les émeutes les plus violentes de l’histoire du pays. Les troubles, qui se nourrissaient également des difficultés économiques, avaient duré deux semaines et joué un rôle dans l’alternance politique aux législatives d’octobre 2009. La crise de la dette grecque a éclaté peu de temps après l’arrivée des socialistes au pouvoir, lorsque les nouveaux gouvernants ont découvert la réalité de la situation macroéconomique du pays.

Au moins dix blessés légers

La Grèce est depuis lors le théâtre de manifestations régulières qui dégénèrent souvent en affrontements entre policiers et manifestants devant le parlement. Ce mardi, dix personnes au moins ont été légèrement blessées. Des groupes de militants radicaux, vêtus de noir, ont brisé des vitrines et incendié des poubelles.

Des incidents ont été signalés dans d’autres quartiers d’Athènes ainsi qu’à Salonique, dans le nord du pays. Dans le centre d’Athènes, le cortège principal des manifestants a dénoncé les nouvelles mesures d’austérité. « La révolution sociale maintenant », pouvait-on lire sur une banderole. Le rassemblement a été dispersé en moins d’une heure, mais une nouvelle manifestation, dirigée contre la politique d’austérité, devait débuter en fin d’après-midi alors que les députés doivent se prononcer dans la soirée sur le budget 2012 préparé par le gouvernement d’union de Lucas Papadémos.

Leur presse (Reuters, 6 décembre 2011)

(…) les slogans sur la place Syntagma appelaient « le peuple aux armes » et à « l’insurrection » (…)

Leur presse (Agence Faut Payer, 6 décembre 2011)


Greek students clash with police on anniversary of fatal police shooting

Students hurled rocks and bottles during clashes with police Tuesday at a rally to mark the third anniversary of the fatal police shooting of a teenager in central Athens.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1323210988.jpg

About 2,000 youths threw rocks, bottles, paving stones and oranges at police outside Parliament and smashed two nearby store fronts and three bus stops. Another group of teenagers attacked two suburban police stations with rocks and bottles.

Police dispersed the youths with a small amount of tear gas after the protesters used at least two fire bombs.

Police reported 14 officers were injured; nine people were arrested and six detained.

The shooting death of 15-year-old Alexis Grigoropoulos on Dec. 6, 2008 sparked two weeks of the worst rioting the country has seen in decades.

Some 5,000 police were on duty in the capital for Tuesday’s rallies, set to continue throughout the day.

Violence was also reported in Greece’s second-largest city, Thessaloniki, where police detained two people after a crowd of youths threw rocks at a government building.

Last year, a court sentenced a police officer to life in prison for Grigoropoulos’ death, and a second officer to 10 years.

Leur presse (Associated Press, 6 décembre 2011)

Ce contenu a été publié dans L'insurrection grecque de décembre 2008 et ses suites, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à [Grèce] La révolution sociale maintenant !

  1. Pepe-disuj dit :

    Salut, je n’ai pas trouvé de contact ni d’adresse mail sur le blog donc j’utilise ce biais pour vous contacter.
    Voici l’appel à manifester contre la dette et l’austérité à Lorient (56), samedi 10 décembre à 14h, à l’initiative de plusieurs orgas (cf tract). Si vous pouviez relayer l’info, ca nous rendrait service :
    http://anars56.over-blog.org/article-manif-refusons-de-payer-la-dette-les-plans-d-austerite-sont-illegitimes-sam-10-decembre-a-lori-91330071.html

    Anarcho-syndicalement vôtre.
    Pépé

Les commentaires sont fermés.