Vandalisme à Wasnes-au-Bac : le Christ du calvaire a été décapité

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1321887468.jpgLa statue du Christ, située route de Marquette dans le petit village de Wasnes-au-Bac, a été décapitée par un ou plusieurs vandales, apparemment dans la nuit de mardi à mercredi derniers.

Depuis qu’elle a été découverte, la profanation du Christ du calvaire, lequel est situé route de Marquette, ne cesse d’indigner tous ceux qui en parlent. À commencer par le maire du village, Jules Cornet, qui rappelle que la statue, en résine, avait été rénovée il y a tout juste quinze jours. Le Christ a été décapité et son torse arraché. Les faits se sont vraisemblablement produits dans la nuit de mardi [15] à mercredi [16 novembre] dernier. C’est l’employé de commune qui, dans la matinée du jeudi 17 novembre, a relevé les dégradations, de même que celles portées au panneau d’entrée du village. Il semble que le ou les vandale(s) ont procédé en jetant sur le Christ du calvaire des morceaux de briques rouges qui traînaient sur le sol. Les gendarmes de Bouchain ont ouvert une enquête.

Leur presse (L’Observateur du Valenciennois), 21 novembre 2011.

Ce contenu a été publié dans Archives de l'athéisme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Vandalisme à Wasnes-au-Bac : le Christ du calvaire a été décapité

  1. pArs Destruens dit :

    Pierre le vénérable abbé de Cluny a fait un traité contre les Petrobrusiens, dans la prétace duquel il réduit leurs erreurs à cinq chefs principaux. 1°. Ils nioient que le baptême fut nécessaire ni même utile aux enfans avant l’âge de raison, parce que, disoient – ils, c’est notre propre foi actuelle qui nous sauve par le baptême. 2°. Qu’on ne devoit point bâtir d’églises, mais au contraire les détruire, les prieres étant selon eux aussi bonnes dans une hôtellerie que dans un temple, & dans une étable que sur un antel. 3°. Qu’il falloit bruler toutes les croix, parce que les chrétiens devoient avoir en horreur tous les instrumens de la passion de Jesus – Christ leur chef. 4°. Que Jesus – Christ n’est pas réellement présent dans l’Eucharistie. 5°. Que les sacrifices, les aumônes & les prieres, ne servent de rien aux morts.

Les commentaires sont fermés.