Y a le feu au papier !

Vous en voulez, de la presse sur les charbons ardents ? « Suite aux réformes de Presstalis, Alternative Libertaire n’a pour le moment plus les moyens de sortir en kiosque tous les mois », lit-on dans leur numéro de novembre. Désormais, ce canard ne sera en vente qu’un mois sur deux, tout en conservant son rythme mensuel pour les abonnés. Un mois sur deux ! Pour raisons financières ! Tout simplement incroyable. Ho, Charb, Libé, Claude Guéant et les autres, c’est la liberté d’informer qu’on immole ! C’est la presse qui est mise au bûcher, un pieu enflammé en plein porte-monnaie ! Hé !

Hé !

Ben ?

Ben, y a personne.

CQFD aussi est diffusé par la société Presstalis, et subit de plein fouet ces mêmes réformes anastasiennes. L’an passé, les ventes en kiosque finançaient l’impression de chaque numéro. Ce n’est plus le cas. Du tout. Refusant cette censure économique, nous sommes déterminés à phosphorer pour ne point finir en cendres ! Lectrices, lecteurs, nous lançons La Guerre des kiosques ! Et nous allons avoir besoin de vous ! Pour coordonner l’offensive, nous avons mandaté un nouveau venu dans l’équipe, le camarade Momo Brücke (Willkommen !). Vous aurez bientôt de ses nouvelles…

CQFD n° 94, novembre 2011.

This entry was posted in La liberté est le crime qui contient tous les crimes and tagged . Bookmark the permalink.