Londres : déploiement de blindés contre les étudiants

Des blindés pour la manifestation d’étudiants à Londres

Les étudiants veulent marquer le coup, un an après les manifestations de 2010. L’année dernière, 50’000 personnes étaient descendues dans la rue pour protester contre l’augmentation des frais universitaires. Pour éviter les violences survenues lors de ces rassemblements, la police britannique a prévu de nouvelles mesures de sécurité.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1320853772.jpg

Les étudiants disent vouloir une marche d’envergure un an, jour pour jour, après le premier défilé contre le triplement des frais universitaires. Les groupes anarchistes, eux, promettent de déclencher une nouvelle vague de violences, quant à la police elle prévient qu’elle va déployer quelque 4000 policiers contre les 225 qui supervisaient le premier défilé et qui avaient été complètement débordés par la rage des manifestants.

Mais la décision la plus controversée de la Metropolitan Police est de prévoir en renfort des véhicules blindés et des officiers qui seront autorisés à tirer des balles en caoutchouc. Ces nouvelles tactiques ont été prévues après les graves émeutes qui ont secoué plusieurs grandes villes britanniques cet été. Celles-ci avaient provoqué l’indignation de certaines personnalités car elles n’étaient pas sans rappeler les heures sombres du conflit nord-irlandais. Le président de l’association des préfets de police, Hugh Orde, a critiqué une décision qu’il estime totalement disproportionnée.

En attendant la confrontation, le monde enseignant et surtout les professeurs d’établissements secondaires tentent de convaincre leurs élèves sollicités par les manifestants pour venir grossir les rangs de ne pas participer à une journée qui pourrait très vite déraper.

Leur presse (Muriel Delcroix, RFI.fr), 9 novembre 2011.

This entry was posted in La liberté est le crime qui contient tous les crimes and tagged . Bookmark the permalink.

2 Responses to Londres : déploiement de blindés contre les étudiants

  1. pArs Destruens says:

    Ces nouvelles tactiques ont été prévues après les graves émeutes qui ont secoué plusieurs grandes villes britanniques cet été. Celles-ci avaient provoqué l’indignation de certaines personnalités car elles n’étaient pas sans rappeler les heures sombres du conflit nord-irlandais. (Muriel Delcroix, RFI. fr)

    La ciborg dans toute sa mensongère dimension.
    Que vient faire  » car » (… »car elles n’étaient pas,etc.. ».)? Les émeutes ont ému « certaines personnalités », et même des personnalités très certaines, parce qu’elles sont des émeutes, et que les personnalités (VIP) ont naturellement tout à craindre des émeutiers et de leur pratique. Le CAR c’est certainement » the police car », dont les sirènes ont hypnotisé les cyborgs-journaleux…BIOUUUUUUUUUUU!
    Muriel Delcroix est une cyborg télécommandée.

Comments are closed.