La ligne THT est déboulonnable !

 

Dans la nuit du 6 au 7 octobre 2011, a eu lieu un retour de boulons des lignes T.H.T. à l’envahisseur EDF, dans son agence régionale de Rennes Atalante Champeaux.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1318411244.jpg

Cette action se situe dans le cadre de la mobilisation pour la manif anti-nucléaire de Rennes, le 15 octobre prochain.

Ci-dessous, le tract laissé sur place et collé aux vitres :

La ligne Très Haute Tension Cotentin Maine est déboulonnable !

Mesdames et messieurs d’EDF, RTE, Areva, il est temps de vous rendre ce qui vous appartient de droit. Voici quelques boulons déboulonnés de ci de là sur le territoire.

Aux pieds des pylônes Très Haute Tension, nous les avons glanés à 10, 100 et même plus pour vous montrer à quel point votre système électro-nucléaire est faillible, à quel point la sécurité que vous affichez comme vertu première de votre grosse machinerie n’est que foutaise.

Aujourd’hui, nous vous rebalançons à la gueule vos boulons comme témoins de notre rage et de notre détermination à mettre fin au nucléaire et au monde qu’il engendre.

Ce monde ne se limite pas aux centrales qui ont explosé comme à Fukushima en mars dernier. C’est aussi l’assassinat des mineurs nigériens qui extraient pour le compte de leur bourreau Areva, la contamination permanente et quotidienne de tous nos milieux de vie ou encore le mensonge permanent et l’omerta du lobby nucléaire, enfin la répression de tou-te-s ceux-elles qui s’opposent à ce dernier.

Pour chaque pylône THT installé, nous en déboulonnerons un ailleurs sur ce vieux continent. Nous serons à Flamanville(50) pour arrêter la construction du nouveau réacteur EPR. Nous nous opposerons au nucléaire partout où il irradie nos vies. Nous chercherons à détruire la nauséabonde nébuleuse sociale qui le maintient partout où nous vivons. Nous ne serons ni des vaches, ni des moutons, encore moins vos cobayes.

Depuis septembre 2010, la chasse aux boulons est ouverte.

Sous-fifres d’EDF, suppôt du désastre nucléaire, récupérez donc nos trophées de chasse qui trônent sur ce que vous osez appeller « œuvre d’art », que nous qualifierons de tas de rouille illuminé en milieu de votre gazon.

Voilà un bel exemple de dilapidation de l’argent public !

Entendez ce message qui vient perturber votre triste besogne de nucléocrates : La ligne T.H.T. Cotentin Maine est déboulonnable !!!

Lundi 10 octobre 2011.

This entry was posted in Luttes antinucléaires. Bookmark the permalink.