Solidarité avec le Lieu de Santé à Rouen

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1306834526.jpg

Installés dans une friche
Les squatteurs du Lieu de Santé à Rouen feront de leur expulsion « une étape vers l’infini et au-delà »

Condamnés en appel en février par le tribunal d’instance de Rouen à libérer début septembre l’immeuble situé au 30 rue du Lieu de Santé à Rouen transformé en squat depuis novembre 2010, ses jeunes habitants appellent à un rassemblement de soutien devant l’immeuble vendredi [2 septembre] et à une manifestation le [samedi] 10 septembre en centre ville pour « montrer que l’histoire (de cette occupation) que nous avons commencé ensemble n’est pas près de se finir ».

« À partir de vendredi nous serons expulsables alors qu’il nous reste encore beaucoup à parcourir… Cette occupation prend un sens historique dans Rouen puisqu’un tel lieu n’a pas duré plus de quelques semaines depuis le début des années 2000. Dix ans que la politique a été confisquée par les politiciens, que d’un espace public quadrillé par la police n’émerge aucun espace commun, que l’on confond la solidarité et le fait de se dire “de gauche” », précise l’un des occupants qui tient à préserver l’anonymat.

Depuis novembre, les occupants ont successivement organisé dans cet immeuble insalubre des concerts, des « ateliers d’apprentissages partagés » (cours de self-défense, d’études révolutionnaires, d’apprentissage de l’arabe…) et « permis l’organisation pratique de luttes » (LOPPSI 2, camp anti G8).

Leur presse (fil-fax), 30 août 2011.

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme, Luttes du logement and tagged , . Bookmark the permalink.

1 Response to Solidarité avec le Lieu de Santé à Rouen

  1. Pingback: Expulsion du Lieu de Santé à Rouen | LE JURA LIBERTAIRE | Grand-Rouen | Scoop.it

Comments are closed.