[Rennes] Expulsion du squat de la Sernam par 80 CRS

Le squat artistique de la Sernam évacué par les CRS

Des dizaines de CRS sont intervenus ce mardi matin pour évacuer le squat artistique de la Sernam, plaine de Baud-Chardonnet à Rennes. Propriétaire des lieux, la SNCF est à l’origine de cette procédure d’expulsion.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1311682197.png

Environ 80 CRS, membres de la section d’intervention mais aussi du GIPN ont débarqué plaine de Baud Chardonnet, vers 8 heures ce matin. Objectif : déloger le squat artistique de la Sernam installé depuis décembre 2010 dans des locaux appartenant à la SNCF.

Selon des témoins présents sur place, une dizaine de personnes dormaient dans l’entrepôt quand les forces de l’ordre ont débarqué avec la Société protectrice des animaux (SPA), la fourrière, des tracto-pelles, des camions-bennes, et une entreprise de déménagement.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1311682170.png

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1311682394.png

Lire un témoignage de l’expulsion

Course contre la montre

À l’heure où nous écrivons ces lignes, les CRS évacuent le matériel du squat ainsi que les œuvres artistiques. Une partie est envoyée à la benne, une autre est récupérée par les artistes-squatteurs. « C’est une course contre la montre. La SNCF, propriétaire des lieux, a fait venir une entreprise de déménagement, explique Lizou, une jeune mère de famille. Nous devons faire des allers-retours le plus rapidement possible pour essayer de sauver notre matériel et nos œuvres. »

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1311682328.png

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1311682443.png

Transformateur de 20’000 volts

Le nombre important de policiers auquel s’ajoute les déménageurs et les membres de la SPA s’explique, selon les forces de l’ordre, par « l’étendue du site ». Les bâtiments de la Sernam occupent environ 10’000 m², pour une emprise foncière totale de 15 à 20’000 m².

Sur place, Philippe Maymil, délégué régional de la SCNF, explique : « Des personnes se sont introduites dans un transformateur de 20’000 volts, présent sur le site, pour se brancher sur l’électricité. On a frôlé un terrible drame ! Nous avons donc dû couper le courant de ce transformateur qui est un relais en cas de problème à la gare de Rennes. Enfin, ce squat nous empêche de louer cet entrepot dont le loyer pourrait rapporter jusqu’à 300’000 euros par an. »

Dans ce même lieu, une importante rave surprise s’était déroulée le 15 mai dernier. Les autorités n’avaient pas été mises au courant et la fête s’était déroulée sans encadrement.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1311682291.png

Leur presse (Le Mensuel de Rennes), 26 juillet 2011.

 

Rennes : Un squat de la plaine de Baud évacué ce matin

Les CRS sont arrivés tôt ce matin devant les locaux de la Sernam, occupés depuis six mois par un collectif d’artistes de l’Élaboratoire et de l’association « Arrete 23 ». Une dizaine de personnes avaient aussi élu domicile sur place. Les forces de l’ordre se sont positionnées devant toutes les entrées permettant d’accéder au squat : un grand espace comprenant un terrain et un entrepôt de 10’000 m². Les occupants des lieux tentaient ce matin d’y rentrer pour récupérer leurs affaires et leurs créations, mais l’entrée se faisait au compte-gouttes, par groupe de 2 à 3 personnes pas plus.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1311682718.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1311731301.jpg

Les locaux de la Sernam sont occupés depuis janvier dernier. La SNCF, propriétaire, a engagé une procédure d’expulsion.

Leur presse (Ouest-France.fr), 26 juillet 2011.

This entry was posted in Aménagement du territoire - Urbanisme, Luttes du logement and tagged , . Bookmark the permalink.

1 Response to [Rennes] Expulsion du squat de la Sernam par 80 CRS

  1. Pingback: Homepage

Comments are closed.