[Maroc] Prison ferme pour 23 manifestants du 20 février à Khemisset

Actes de vandalisme à Khemisset : des peines d’emprisonnement de 5 mois à 2 ans à l’encontre de 23 émeutiers

La chambre criminelle (1er degré) près l’annexe de la Cour d’appel de Salé a condamné, mardi soir [12 juillet 2011], 23 émeutiers à des peines d’emprisonnement allant de 5 mois à 2 ans pour leur implication dans des actes de vandalisme survenus en février dernier à Khemisset.

Le tribunal a ainsi condamné à 2 ans de prison ferme, dont une année avec sursis, quatre prévenus impliqués dans ces incidents. Il a également prononcé une peine d’emprisonnement d’un an, dont 6 mois avec sursis, à l’encontre de 5 accusés.

La même juridiction a condamné 14 autres prévenus à 5 mois de prison ferme et à une amende de 500 DH chacun.

Ces accusés sont poursuivis pour « atteinte à la sécurité et à l’ordre publics, désobéissance, incendie criminel, destruction de biens d’utilité publique, coups et blessures ».

Lors des actes de violence survenus, en février dernier dans la ville de Khemisset, les mis en cause avaient causé d’importants dégâts matériels dans des agences bancaires et blessé des éléments des forces de l’ordre.

Leur presse (MAP), 13 juillet 2011.

 

Actes de vandalisme à Khémisset : arrestation de 34 personnes dont 20 mineurs

Trente quatre personnes dont 20 mineurs impliqués dans les actes de vandalisme ayant émaillé la manifestation du 20 février ont été arrêtées, mercredi [23 février] à Khémisset, apprend-on auprès des autorités locales.

Ces émeutiers sont impliqués dans les actes de vandalisme ayant causé d’importants dégâts matériels et ciblant notamment deux établissements bancaires et cinq voitures des Forces auxiliaires et des Forces de l’ordre, précise-t-on de même source.

Treize éléments des Forces auxiliaires et des Forces de l’ordre ont été blessés lors de ces actes de violences.

Leur presse (MAP), 24 février 2011.

This entry was posted in La liberté est le crime qui contient tous les crimes and tagged . Bookmark the permalink.